17 novembre 2010

40 ans, ça se fête !

Une super copine a fêté ses 40 ans. J'ai avec grand plaisir participé à la préparation de cet anniversaire surprise organisé par son homme qui nous a sollicité pour faire partie du comité des fêtes spécial 40 ans, autant dire que je me suis éclatée. On a préparé un quizz et des badges personnalisés pour que les invités puissent facilement rompre la glace, le truc a fonctionné merveilleusement bien. J'ai proposé aussi de préparer l'apéro. Me voilà donc devant une lourde mission car pour 100 personnes, autant dire qu'il fallait faire en sorte que les invités ne soient pas déçus. J'avais prévu de faire une fournée de cakes puisque je commence à maîtriser sérieusement les recettes. Le hic, c'est que ce n'est pas super présentable. Pour y remédier, j'ai investi dans des mini moules à madeleine qui m'ont permis de rendre le tout nettement plus sympa.

Au programme :

3 paniers de mini madeleines



soit 80 aux lardons


80 aux olives noires


80 chèvre/épinards

~~~~

210 croustillants à la saucisse
avec plusieurs saveurs :
graines de pavot, lin, sésames, cumin, herbes de Provence et nature
(cela représente 7 pâtes brisées et 30 saucisses)


~~~~

4 plateaux de crudités
soit 3 kg de carotte, 1 chou-fleur, 6 poivrons rouges, 4 poivrons verts.
2kg de fromage blanc pour 3 variétés de sauce (tomate, curry, herbes)



Une belle journée de préparation la veille de la fête. Voici quelques trucs à savoir pour que votre apéro n'est pas l'air d'avoir pris un coup de vieux le jour J.

- Chou-fleur ; pour qu'il puisse rester bien blanc, faites le tremper dans de l'eau additionné d'un jus de citron jaune. Laissez le bien sécher.

- Pour garder la fraîcheur des crudités : mouillez un torchon propre et recouvrez votre plateau de ce linge humide. Conservez au réfrigérateur, votre plateau pourra être présenté le lendemain sans problème, les légumes auront toujours une belle allure.

- Croustillants saucisse : ne les faites pas trop cuire la veille car au réchauffage ils n'en seront que meilleurs et seront moins secs.

- Mini madeleines : j'ai utilisé les mêmes recettes que mes cakes en multipliant les doses par deux et au niveau temps de cuisson, prévoir 20mn. Attendez plusieurs heures avant de les recouvrir de film alimentaire (sinon l'évaporation risque de les rendre mous). Mettez les au réfrigérateur et sortez les au moins 2 heures avant de les déguster.

J'suis fin prête pour les 50 ans !!

10 novembre 2010

Tarte aux framboises

Cet été, la cueillette des framboises du jardin ayant été impressionnante, c'est quelques mois plus tard que l'on savoure cette belle tarte.


J'avais déjà fait la version fraise avec crème pâtissière, j'ai réitéré sans effort cette fois-ci car une pâte sablée toute prête m'attendait dans le frigo.

La recette de la crème pâtissière de chez Marmiton :
- 1/4 de litre de lait
- 1 œuf
- 30 g de farine
- 40 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
Mettre le lait à bouillir avec le parfum choisi (vanille ou autre).
Travailler l'œuf avec le sucre jusqu'à ce que la pâte fasse le ruban, ajouter la farine.

Verser le lait bouillant sur le mélange en tournant bien.
Remettre dans la casserole sur le feu.
Faire cuire en tournant très soigneusement.
Retirer après ébullition.

Salade croquante au pamplemousse

Je continue dans la même série des salades croquantes fortes en goût mais légères en calories.



Pour 2 :

  • 1/2 poivron
  • 1 tomate
  • 1 petit bulbe de fenouil
  • 1 pamplemousse rose
  • 1 petite carotte
  • 1/2 citron vert
  • gingembre
  • vinaigrette au wasabi ou nature selon votre goût

Détaillez les légumes (poivrons, tomate, fenouil) en fines lamelles. Râpez grossièrement la carotte. Retirez l'agrume du pamplemousse (débarrassez-vous de toute sa peau) et émiettez le délicatement. Pressez le citron vert sur les légumes. Salez, un tour de moulin de poivre 5 baies. Rajoutez du gingembre râpé et assaisonnez.
Un pur délice.

6 novembre 2010

Salade croquante




C'est ma période salade (je sais, on est en automne et bien c'est pas grave), mais j'ai surtout envie de manger léger sans m'ennuyer les papilles. Pour cela, rien de mieux que la wasabi, le gingembre et le citron vert. C'est parti

  • 1 carotte
  • 1 bulbe de fenouil
  • 1/2 poivron rouge
  • gingembre
  • citron vert
  • vinaigrette au wasabi

Émincez très finement tous les légumes. C'est sans doute le moment le plus long de cette recette mais c'est aussi là que réside le secret. Les petits légumes seront croquants mais faciles à mastiquer et en plus c'est joli. Râpez un peu de gingembre (équivalent d'une cuillère à café), pressez le citron vert, rajoutez une vinaigrette au wasabi ou faite la avec un peu d'huile d'olive, du wasabi et du vinaigre de riz.

Riz crémeux aux clitocybes anisés

Encore une belle découverte culinaire : le clitocybe anisé !


Non ce n'est pas un truc de gynéco, non je n'ai pas d'hallucinations, non je ne suis pas à 3 grammes. C'est juste que les filles en vacances dans le Sud ont ramené grâce à Tony et Anne des trésors dans leurs valises : des champignons frais, cueillis un beau matin d'automne tous ensemble et pour notre plus grand plaisir gustatif.
Les deux premieres variétés de champignons n'ont pas fait long feu et place aux champignons suivants dont je ne connais rien, sauf la petite note précieuse des amis qui m'indiquent "à consommer avec du poisson ou à part". Grosso modo, ne t'avise pas à faire une poêlée avec d'autres champignons, sinon, tu passes à côté de son goût unique. Message reçu. En effet, son goût anisé embaume dès l'ouverture du précieux sachet.

J'opte pour un riz crémeux au clitocybe anisé en accompagnement d'un cabillaud cuit au court-bouillon.
Je fais revenir les champignons coupés grossièrement dans du beurre, je rajoute 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse et l'équivalent de 4 cuillères à soupe de riz déjà cuit. Sel et poivre. On attend que le riz est absorbé la crème et hop, on déguste....

C'est tout simplement délicieux, un goût subtil d'anis, un champignon qui reste encore un peu ferme, autant dire qu'on a religieusement dégusté ce plat.
Mille bisous les amis

Poulet aux carottes et Munster

La saison du Munster est entrain de s'achever mais j'ai profité encore d'un excellent cru pour faire cette recette qui embaume la maison (bon, pour ceux qui n'aiment pas les fromages à caractère, passez votre chemin). Le Munster est un peu comme le Maroilles, il est fort au niveau odorat mais délicat en bouche. Passez la réaction olfactive de base et attaquez vous à cette recette toute facile.

  • 1.5kg de filet de poulet
  • 3 carottes
  • 1 munster
  • 2 oignons
  • 20cl de vin blanc
  • 20cl d'eau
  • 3 càs de farine
  • 1 càs d'huile d'arachide

Épluchez les carottes, détaillez les en bâtonnets. Coupez le poulet en morceaux d'environ 2 cm.
Enlevez la croûte du Munster et coupez des petits morceaux. Hachez les oignons finement.
Faites revenir dans un plat en fonte les oignons avec l'huile. Rajoutez le poulet, farinez sur feu vif.
Mouillez avec le vin blanc, rajoutez les carottes. Salez (pas beaucoup) et poivrez. Rajoutez un peu d'eau pour que les carottes soient bien recouvertes. Laissez cuire sur feu doux pendant 2h00.
A déguster avec du riz par exemple.

Flans à la citrouille, aux courgettes et au chèvre

Mon énorme citrouille cuite, j'ai déjà fait des soupes (classique, à la coco, aux oignons, au curry), des gratins, et là, la petite dernière ce sont des petits flans courgettes/chèvre.


Difficile de donner des quantités précises car comme souvent, je fais jouer le pifomètre.
Malgré tout, je me concentre :

  • 2 œufs
  • 4 petits chèvres frais
  • 200g de citrouille cuite à la vapeur
  • 2 cas de farine
  • 1 courgette
  • sel/poivre

Dans un mixer, mélangez les œufs, la citrouille, les chèvres, sel/poivre. La préparation étant un peu liquide, rajoutez la farine. Émincez la courgette en très fine rondelle.
Dans des moules, disposez dans le fond un lit de courgette, rajoutez la préparation à la citrouille, disposez pour la déco une rondelle de courgette et enfournez pour 25mn T°180.
Fondant, doux, en bref un régal

Maquereaux maison

Le maquereau est un peu le vilain petit canard dans la gamme des produits iodés. A tort car non seulement ce poisson a vraiment du goût, il a une belle arête centrale qui s'enlève facilement et son prix est plus qu'abordable .


Pour le préparer, une recette simplissime chipée à JPGené dans le Monde 2 et arrangée à ma sauce :

  • 2 beaux maquereaux
  • 75cl de vin blanc sec
  • grains de poivre
  • 1 branche d'estragon

Faites bouillir le vin blanc avec l'estragon et le poivre. Recouvrez les maquereaux préalablement lavés, essuyés et séchés. Laissez reposer une nuit au frigo. Servez en entrée. Ici avec une purée d'avocat au wasabi.