31 mai 2007

fleurs de courgettes

C'est l'histoire de 3 copains ramequins

qui décident de ne pas passer la soirée seuls,
on est jeudi soir, ils ont bien le droit après tout.
Ils vont donc se choisir une tenue de soirée,
si on veut être à la hauteur,
faut se donner un peu de mal se disent-ils.



Avant de sortir, ils se badigeonnent de beurre,
c'est un rituel et ça porte bonheur.
En chemin ils rencontrent 1 feuille de brick un peu seule.
Pour faire plaisir, parce qu'ils sont partageurs,
ils divisent la feuille en 3 bandes d'environ 8cm.
Chacun la sienne, bien beurrée aux extrémités
et enroulée délicatement dans son ramequin.
Pour que les bandes aient des tenues parfaites,
ils s'installent confortablement sous
la lampe à UV T°180 pendant 5 mn
(faut pas abuser du soleil, ils le savent bien).

Ils commencent à avoir de l'allure, avec leur collerette de brick.
Il est temps de retrouver leurs copains pour un mix inoubliable :
Les choeurs des "9 cuillères à soupe de riz cuit safrané",
les "2 oeufs" à la basse,
les "3 cuillères à soupe de parmesan râpé" à l'accordéon
et à la batterie Monsieur "200g de lardons".
Ce mix,délicatement blotti dans les bricks au coeur des ramequins,
est enfin prêt à accueillir les divas :
Mesdames les "3 fleurs de courgettes".
Juste posées délicatement elles n'attendent qu'un signal !




Serrez les rangs disent les ramequins, on est trop bien !
Alors une ficelle lie le tout pour que de nouveau
le quart-d'heure sous les tropiques à 190°
leurs donnent un teint hâlé sublime.


Quelle soirée !

29 mai 2007

La malédiction du fond d'écran by Cocotte

Argh !!!! mais que se passe-t-il ? Voilà que ce soir je sers des chips et des saucisses genre knacky à mes filles ! je me contente d'une vulgaire salade verte sans aucunes herbes folles qui pourtant abondent dans mon jardin ! mais d'où vient ce sentiment étrange d'être sous le coup d'une malédiction de la cuisinière genre :

"t'es une grosse nouille ma fille, tu fais aucun effort et bonjour la diététique !
ils sont où tes fruits et légumes et toutes tes bonnes résolutions de repas équilibrés
que tu es censé préparer pour ta petite famille!"

Ok, j'ai un indice à présent, je fonce chez la seule diététicienne qui se cache sous le pseudo de Cocotte et là OUI ! j'ai trouvé la solution. Elle veut qu'on joue, alors moi comme j'aime jouer et surtout comme son sort diabolique m'a fait marrer très tôt ce matin alors que c'était pas une journée géniale qui s'annonçait, je participe avec grand plaisir au jeu du :

"montre moi ton fond d'écran et tu pourras un jour prétendre à faire des blancs en neige qui assurent (tous les prétextes sont bons!)"


Alors voilà le mien. Son auteur est ma fille qui a l'époque avait 2 ans et demi et surtout ce que j'adore c'est la phrase qui a accompagné cette oeuvre :
"Maman, j'ai dessiné des Mouskits."

Je ne sais pas pourquoi elle avait fait une fixation sur les moustiques (en janvier dans le Nord on peut pas dire qu'on soit envahi). J'adore les détails et ces choix de couleurs. Il est gai, il est coloré et il a titre génial. Bref, un chef d'oeuvre digne d'un fond d'écran.


Les Mouskits - janvier 2003

J'aime peu les chaines mais là, l'idée d'essayer de trouver un sort le plus tordu possible pour continuer à faire suivre la chaine m'amuse. Bravo Cocotte sur les blancs !

Je sollicite donc officiellement Majo (pas de joker parce que tu démarres ton blog Majo Ok ?), Cathy et Marion de retour de vacances et qui a attrapé le virus du JVPYA (je veux pas y aller).

et si elles ne font pas suivre ce message à qui elles veulent, tartes, tourtes, et toutes sortes de pâtes attacheront à jamais au fond de leurs gamelles (pas cool ça ! j'vous l'accorde).

A bientôt

28 mai 2007

Ceci est un moelleux au citron

Un gâteau au citron très léger. Une recette facile mais évidemment, le fond du gâteau a collé dans mon plat alors on répare les pots cassés en y mettant un glaçage au chocolat/citronné et surtout une déco faite maison avec des feuilles en chocolat. Whaou, alors là, j'm'épate, je deviens balaise en ratage de gâteau et rattrapage à l'arrache.


Cette recette de moelleux au citron vient d'une revue (Maxi Cuisine).
Je vous donne la recette de base et en italique mes modifs :

  • 1 yaourt bulgare (moi j'ai pris grec)
  • 160g de farine
  • 3 oeufs
  • 40g de Maïzena
  • 80g de beurre
  • 150g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 citron non traité
  • 8 càs de sucre glace (2 càs pour moi, cause y en a plus que 2 et voilà)
  • 4 càs de pépites de chocolat (trop gourmande)

1. Le moelleux :
Mélanger dans un saladier le yaourt et le sucre. Incorporer les oeufs un à un en battant au fouet. Ajouter le beurre fondu, la farine, la Maïzena et la levure. Parfumer du zeste râpé et de la moitié du jus de citron. Bien mélanger jusqu'à ce que la pâte soit lisse et homogène. Verser dans un moule carré beurré (ils ont pas dit fariné et ils ont eu tort ça a collé) de 20cm de côté ou rond de 24cm de diamètre (option rond pour moi). Cuire 45 à 50mn T°180 (four préchauffé) : ici trop long pour mon four j'ai cuit 40mn et c'est amplement suffisant. Démouler et laisser refroidir.

2. Le démoulage :
Ici ça se gâte. Je démoule et horreur, malheur, quasiment tout le fond est resté collé avec toutes les pépites de chocolat (c'est sûrement pour cela qu'ils n'avaient pas mis cet ingrédient dans la recette originale). Ni une, ni deux, je m'arme de deux spatules, je récupère délicatement la couche et la replace à sa place d'origine sur le gâteau. Ouf, ça c'est fait. Maintenant évidemment cela n'a absolument aucune allure.

3. La déco comme ils disent dans la recette originale :
Ils conseillent de mélanger 6 càs de sucre glace et le reste du jus de citron. Étaler ce sirop sur le gâteau avec le dos d'une cuillère. Au moment de servir saupoudrer du reste de sucre glace. J'ai rien fait de tout ça.


4. Voici ma version feuilles en chocolat :

  • 80g chocolat noir 70% cacao
  • 3 oeufs en chocolat au lait (-désolée, j'vois pas trop ce que ça fait en quantité)
  • 6 feuilles de rosiers préalablement lavées et séchées
  • 5cl de crème fraîche liquide
  • 2 càs de sucre glace
  • jus de citron

Faire fondre le chocolat noir au bain marie (assiette creuse posée sur une casserole remplie d'eau bouillante).
Faire fondre le chocolat au lait au micro-onde. (c'est un test mais c'est pas convaincant, j'préfère l'option bain-marie).
Une fois fondu, enrober un côté de la feuille dans le chocolat. Vous la prenez par la queue (non vous ne la montrez pas à ces messieurs !) et vous la passez dans le chocolat fondu seulement sur un côté (le chocolat doit bien enduire toute la feuille avec une certaine épaisseur).
Vous disposez les feuilles à plat sur du papier sulfurisé ou sur un rouleau à pâtisserie (côté chocolat pas collé contre la feuille de papier ni sur le rouleau merci).
Laisser refroidir au frigo.

Pendant ce temps avec le reste de chocolat fondu, rajouter 5cl de crème et étaler généreusement sur le gâteau moche pour qu'on croit qu'il est magnifique.
Dans un petit bol, mélanger les 2 càs de sucre glace avec un peu de jus de citron pour que cela soit liquide mais pas trop et badigeonner le dessus du gâteau avec.

Au moment de servir, enlever délicatement la feuille de rosiers et vous découvrirez une empreinte magnifique en chocolat. Vous disposez cela sur votre gâteau ici avec les fruits rouges du jardin.
Voili comme dirait Anne-Claire.

27 mai 2007

Fleurs de courgette farcies


Prenez des fleurs de courgettes.
C'est ma première récolte de mon potager! trop contente.

Lavez les et essuyez les délicatement dans du papier absorbant.







Mélanger :

  • 3 càs de ricotta,
  • 7 olives noires dénoyautées hachées,
  • 1 oeuf,
  • sel et poivre
  • 1 càs de chapelure.



Farcir délicatement les fleurs avec la préparation.

Les disposer dans un plat préalablement huilé (olive).

Au four T°190 pendant 20mn environ.




Le tout servi en accompagnement de rougets à la feuille d'oseille, hum ! pas d'hésitation, la fleur de courgette est un met divin. Bientôt d'autres farces..... mon jardin regorge de fleurs.


Bouchées pommes de terre ricotta



Dans la série Ricotta :
2 patates cuites
1 oeuf
2 càs de ricotta
1 petit reste de viande (à remplacer par une tranche de jambon haché par exemple).
Chapelure
Origan

Mixer les patates avec l'oeuf, la ricotta et la viande. Saler et poivrer. Disposer dans des moules en silicone. Parsemer de chapelure et d'origan. Enfourner T°190 pendant 15mn.
Facile, facile.

26 mai 2007

Sauce ricotta/champignon

Pour accompagner des simples pâtes, une petite sauce délicieuse autour de la ricotta.


  • 3 càs de ricotta
  • 4 champignons de Paris
  • 2 càc de concentré de tomates
  • lait

Laver les champignons, les couper en petits morceaux, les faire suer dans du beurre. Une fois qu'ils sont cuits, rajouter la ricotta et le concentré de tomates. Pour la rendre plus liquide, rajouter du lait (ou de la crème selon vos goûts). Sel et poivre. Qui dit mieux dans le fastoche ?




24 mai 2007

Les farcis d'aujourd'hui

Quand il me reste du riz, je pense assez systématiquement à l'accommoder avec des légumes pour faire des farcis. C'est aussi une excellente façon d'accommoder les restes. C'est facile et surtout cela fait un plat assez complet.



Ici,
  • 1 poivron jaune,
  • 3 courgettes,
  • 2 tomates
  • 6 champignons.
  • Du riz (quantité aléatoire)
  • 2 tranches de jambon
  • 10cl de crème
  • 2 càc de concentré de tomates
  • 3 càs de chapelure
  • 2 càs de gruyère
  • 2 oeufs (pas obligé)

Vider vos légumes en prenant soin de ne pas les percer. Pour les champignons, prendre des gros et enlever uniquement le pied.
Mélanger le jambon haché, la crème, le concentré de tomates, le gruyère, les oeufs et la chair hachée des courgettes que vous avez creusées. Sel et poivre.
Remettez le tout dans les légumes. Les disposer dans votre plaque de four préalablement badingeonnée d'huile d'olive. Parsemer de chapelure et au four T°180 pendant 30 à 45mn. Succès garanti et jolie assiette.

23 mai 2007

Sauce menthe/ricotta pour viande rouge


Je sais, à priori la sauce à la menthe associée à une viande rouge, ça fait un peu désordre, voir carrément hérésie culinaire (même pas peur!). Je vous assure, aussi incroyable que cela puisse paraître cette recette est divine. Je l'ai découverte chez les Lolo. Merci Laurence pour cette idée. Alors, ni une, ni deux me voilà à domicile pour réitérer cette sauce toute belle en l'adaptant un peu avec le contenu de mon frigo (en l'occurence la ricotta dans ma version).

  • 15 feuilles de menthe fraîche
  • 1 bonne cuillère à café de moutarde forte
  • 1 càs de ricotta
  • de l'huile d'olive

Hacher finement la menthe, mélanger avec la moutarde et la ricotta. Incorporer délicatement l'huile d'olive en filet (un peu dans le genre mayonnaise) sans cesser de remuer. Sel et poivre et le tour et joué. Avec une viande rouge je vous assure, c'est vraiment bon. Donc avec d'autres viandes voir avec du poisson, cela ne devrait pas être mal non plus. Y a plus qu'à....

21 mai 2007

Faisselle aux smarties


Oui, oui j'assume la totale facilité de cette recette mais là, j'ai eu droit à :

  • "t'es trop forte maman, c'est trop bon",
  • " miam, j'adore"
  • " ouah génial"
bref, c'est cool d'être une maman des fois. Pas la peine que je vous explique ce que j'ai fait non ?

La version deux verrines



et la version 4 verrines , c'est trop beau j'adore.

20 mai 2007

Bâtonnets de surimi en mieux




Ma fille aime ça, moi pas du tout. Bref, on essaye de trouver un compromis pour partager cet apéro.
Pour 6 bâtonnets,
je déroule les bâtonnets de surimi, je mélange 2 carrés frais gervais, une pointe de ketchup, sel et poivre et ciboulette ciselée. J'étale cette mixture sur le surimi, je l'enroule pour lui redonner sa forme initiale et je coupe le bâtonnet en deux avec un pique en bois pour le manger à l'apéro et le tout parsemé de graines de pavot.

Ouais, bon ça reste bof quand même mais c'est déjà un peu mieux, ma fille elle les préfère nature avec de la mayo. C'est pas gagné !



Harengs marinés


C'est poisson aujourd'hui avec une simplissime recette.

Des filets de harengs, 3 càs de vinaigre d'alcool coloré, de l'huile (suffisement pour recouvrir les filets), 1 oignon rouge émincé, sel et poivre 5 baies.
Vous laissez mariner le tout et roule ma poule avec des pommes de terre vapeur.

Simplissime vous dis-je.

19 mai 2007

Faisselle au quatre-quart pas cuit !


Tout à commencé avec copine à qui je dis :"tu veux que je ramène un gâteau pour le goûter d'anniversaire ?", la copine qui me dit : "ouais, bonne idée", moi assez tranquille, un bon quatre-quart, c'est fastoche, je sais faire.

L'idée lumineuse, fourguer mes oeufs en chocolat de pâques que personne ne veut plus manger car pâques, c'est fini.





Alors je reprends ma recette classique de Quatre-quart et je rajoute une dizaine d'oeufs au chocolat au lait que j'ai préalablement cassés en morceaux grossiers. Je fais cuire le tout 50mn, je plante la lame de mon couteau, elle est belle et bien sèche mais le détail qui tue, je plante la lame pas vraiment au milieu du cake.
Voilà sa jolie tête à la sortie du four. Je suis toute fière d'avoir réussi un gâteau avec ces tâches façon girafe.
La suite est beaucoup moins exotique.




Je me rends compte que mon quatre-quart s'enfonce de façon
assez importante. Tous les signes sont là, il n'est pas assez cuit. Ah! misère, j'suis nulle. Je décide de le couper en deux pour me rendre compte des dégâts. Oui, oui, je confirme c'est pas cuit dedans, je mets les deux morceaux découpés au four, T°130 pendant encore 30mn, c'est à peu près cuit mais franchement pas beau.
Je découpe les tranches et évidemment, j'essaye d'en faire un truc présentable mais là c'est pas gagné. Tant pis, copine va me chambrer ! Ça m'apprendra à dire que je sais faire les desserts.
Malgré son allure affreuse, il était super bon.



J'avais gardé dans une boite tous les morceaux qui s'effritaient. Les cuits, pas cuits bref une mixture archi pas présentables du tout. Alors pour ne pas jeter (parce que ça, j'y arrive pas), voilà comment j'ai détourné ces restes dans une version faisselle au quatre-quart pas cuit qui a été un franc succès. J'ai découpé tous ces restes et je les ai mis au fond de chaque verrine, j'ai rajouté deux cuillères à soupe de faisselles et des billes au sucre décoratives. Ouf, l'honneur est sauf.



14 mai 2007

La rencontre des patates et des petits pois


Éplucher vos patates, couper les en rondelles d'environ 0.5cm.
Faire chauffer la graisse de canard, quand celle ci est bien chaude, faire cuire les patates.
En fin de cuisson, retirer les pommes de terre frites.
Saupoudrer les de graines de pavot et rajouter 3 càs de petits pois.

Mariage heureux et joyeux.

12 mai 2007

Perles du Japon et roulés de jambon


Premier essai pour cuisiner les perles du Japon. Ces petites billes blanches (à base de tapioca) se vendent dans le commerce au rayon pâte et riz. Elles ont la particularité de devenir translucides une fois cuites. Elles servent principalement dans les préparations sucrées mais aussi pour épaissir des potages. Pour cette fois, j'ai testé tout d'abord la cuisson (30mn) et au niveau goût, à vrai dire, y en a pas vraiment, d'où l'importance de les associer avec des ingrédients qui soient relevés.

Pour 3
30g de perles du Japon
1 dose de colorant pour Paella
2 càc de concentré de tomate
3 tranches de jambon
2 carrés frais Gervais
ciboulette
1 carotte
1/2 courgette



Pour les roulés de jambon :

Râper finement la carotte et la courgette (non épluchée).
Extraire l'eau de la courgette en mettant la courgette râpée dans une passoire et appuyer fortement jusqu'à temps que la courgette ne rende plus d'eau.
Mélanger carotte, courgette et carrés frais pour faire une belle mixture. Sel et poivre obligatoire + ciboulette. Disposer sur les tranches la préparation et rouler le jambon. Découper ensuite des rondelles pour les placer dans votre plat de service.





Pour les perles :

Faire cuire les perles comme indiqué sur l'emballage.
En fin de cuisson rajouter le concentré de tomate et l'épice.
Saler et poivrer généreusement.






Bilan : c'est vraiment très bizarre en bouche, mais pas désagréable. Par contre, mon plan petit bol pour cette drôle de mixture était un peu too much. J'aurais du en faire vraiment beaucoup moins. Prévoir d'en faire que 15g avant de se lancer dans la production industrielle (ça c'est mon côté incapable de doser les quantités de riz, pâtes et autres semoules en tout genre). La version salée est à retravailler. Cela manquait de goût, mais j'ai des idées en tête d'association avec des ingrédients étonnants.J'y songe.
Par contre, d'autres ont réussi de très belles choses avec ça, en l'occurence pour n'en citer qu'une j'ai vu une magnifique recette sucrée sur ce magnifique blog que je vous recommande chaudement tellement il est beau, les photos sont superbes, les recettes originales et le style impeccable : B comme Bon . Jetez un oeil à la recette des perles du japon à la grenadine. Ca vaut la visite.

8 mai 2007

Sauté de boeuf à l'ail et au soja

Ce soir recette exotique pour filles. Après la quotidienne question :
"On mange quoi ce soir maman ?"
"des pâtes, de la viande et des petits pois, ça vous va ?"
"OUAIIIIIS"
sauf qu'elles ne s'attendaient pas à avoir ça



Pour 3 personnes (dont 2 schtroumpfettes) :

  • 1 belle tranche de boeuf (ici une entrecôte)
  • 150g de nouilles chinoises
  • 1 oignons
  • 3 càs de petits pois
  • 4 gousses d'ail
  • 1 cas de coriandre
  • 2 càs de graines de sésames
  • 3 càs de sauce soja
  • 1 càs d'huile végétale

Découper le boeuf en fines lamelles. Émincer l'oignon très finement.
Avec un presse ail, réduire les 4 gousses en purée. Faire mariner les lamelles de boeufs avec l'ail, le soja, les graines de sésames et la coriandre, le tout pendant 1 heure.
Faire cuire les nouilles chinoises. Egouter les bien, vous pouvez même les faire cuire 1 heure avant.
Dans une poêle faire venir l'oignon, quand celui-ci commence à colorer faire sauter la viande durant 2/3 mn. Rajouter les petits pois et les nouilles. Faire revenir sur feu vif pendant 5 mn et servir aussitôt dans des bols.

Verdict : les bols sont vides, les filles ont engloutis le tout et je suis la meilleure des cuisinières du monde pour mes deux princesses. Tout simplement.

Restons fières des tomates Mozza

Dès que l'été approche, voilà soudain l'envie furieuse de tomates-mozza qui nous reprend. Nous en consommons beaucoup, on peut même dire presque une fois par semaine.
Pourquoi ? Parce que c'est tout simplement excellent. Des bonnes tomates, de la bonne mozzarela, du basilic du jardin, et surtout, surtout une huile d'olive de caractère. Ne pas oublier la touche finale qui rehausse le tout ; de la fleur de sel et du poivre 5 baies.
Rien à dire, cette recette est celle que je place en numéro 1 : simple, fraîche, goûteuse et gourmande.

Une astuce tout de même, vous apprécierez sensiblement mieux cette entrée si vous la laissez à température ambiante 20mn avant de passer à table. Sortie du frigo, la tomate et la mozza gardent pour elles toutes leurs saveurs. Ce serait dommage de s'en priver.

7 mai 2007

Fleurs de radis

Une fleur pour tous ceux et celles
qui ont
mal vécu le 06 mai 2007 !




Cette petite fleur de radis se réalise en coupant un radis en 6 branches et en le plaçant dans une eau glacée pendant 3 heures. Les pétales s'ouvrent tout en douceur et restent ouvertes longtemps après. Par contre, le radis trempé dans l'eau devient plus tendre (pas désagréable) et il aura tendance à sécher assez rapidement. Donc conseil d'usage ; les préparer le matin pour les dresser sur votre cocktail de crudités pour le déjeuner....


Ravioles tout simplement

Les ravioles on les aime cuite à l'eau avec une sauce au fromage, avec un filet d'huile ou du beurre mais aujourd'hui j'avais envie de les faire sauter à la poêle tout simplement.

Placer les plaques au congélateur pendant 15mn, cela permettra de les séparer beaucoup plus facilement. Dans une poêle, mettre l'équivalent d'une cuillère à soupe d'huile d'olive. A feu vif, faire sauter les ravioles. Quand elles commencent à dorer, c'est prêt.
Pour les papilles, j'ai rajouté du piment en poudre et des brins de coriandre.

6 mai 2007

Bombaysers de Lieu

Sûrement inspirée de Lille 3000,
voici comment j'ai cuisiné de beaux filets de lieu version indienne !


  • 4 filets de lieu
  • 1 carotte
  • 1 courgette
  • 6 champignons de Paris
  • 1 oignon
  • 20cl de crème de coco
  • 1 poignée de coriandre fraîche
  • 1/2 citron
  • 1 càs de curry
Émincer très finement l'oignon. Râper carotte et courgette et champignons de Paris.
Mélanger tous ces légumes avec la crème de coco, la coriandre hachée, le jus du citron, le curry, sel et poivre.
Dans du papier alu, disposer un peu du mélange, poser le filet dessus et recouvrez encore du mélange de légume.
Au four T°190 pendant 25mn. Ça embaume le curry, c'est délicieux. Un conseil tout de même, tout cela rend un peu trop de jus, alors pour servir, c'est mieux de disposer les filets dans des assiettes et de mettre juste un peu de jus.

Paniers de pâtes

J'avais envie de jouer avec ces grosses pâtes en forme de paniers. Alors voilà deux versions: épinards et endives.
Pour cela il faut :

                    • des grosses pâtes coudées
                    • 2 endives
                    • 50g de gruyère
                    • 3 oeufs
                    • 50g d'épinards hachés
                    • 1 càs de Maïzena
                    • 1/2 sachet de poudre espagnole utilisée pour les paellas.

Faire cuire les pâtes dans de l'eau, les égoutter et les poser dans un plat préalablement huilé (huile d'olive) qui pourra aller au four.

Pour la farce aux endives :
émincer très finement les endives, les faire suer avec un peu de margarine, rajouter le sachet en poudre d'épices espagnoles. Mélanger dans un saladier 30gg de gruyère, les endives, sel/poivre et 2 oeufs.

Pour la farce aux épinards :
mélanger 1 oeuf avec le reste de gruyère, les épinards et un peu de sel/poivre.
Farcissez les pâtes de ces deux préparations. Mettre au four T°190 pendant 15mn.



On a aimé le côté paniers garnis, les pâtes ont durcis donc c'est très drôle à manger. Les avis sont partagés sur cette recette mais perso, j'ai bien aimé.

5 mai 2007

Elle est jolie ta pintade maman !


Voilà la remarque de Marie, alors on a fait une photo avant et puis après mais d'abord pour cela il faut :

  • 1 pintade
  • des pommes de terre Charlotte
  • des branches de thym en fleurs
  • 1 citron
  • 1 tête d'ail
  • 40cl de bouillon Knorr dilué dans de l'eau chaude
  • du piment
  • huile d'arachide

Disposer la pintade et fourrer dedans du thym et la moitié d'un citron.
Autour disposer les patates lavées (garder la peau), les gousses d'ail et le bouillon. Sur la pintade mettre le jus du 1/2 citron, 2 càs d'huile, sel/poivre et piments.
Au four T°190 pendant 3/4h.

Fastoche, maintenant la photo après


3 mai 2007

Patates en brandade

Une envie de patates et de brandade.
Alors voilà ! le tout décoré avec des feuilles de parmesan aux graines de lin.


Pour 8 patates de grosseurs moyennes.
8 patates
150g de brandade
10 feuilles d'oseille (et oui, j'en ai dans le jardin)
beurre
chapelure
parmesan râpé
graines de lin

La veille, laver les patates et les faire cuire à la vapeur. Laisser reposer la nuit au frigo.
Le lendemain, couper un chapeau au couteau et enlever la chair en gardant bien une épaisseur pour éviter de les trouer. A la fourchette, écraser la chair de pomme de terre avec la brandade et l'oseille préalablement passée à la poêle avec du beurre. Saler et poivrer.
Remplir les patates avec ce mélange, parsemer de chapelure et au four T°180 pendant 25mn.

Pour les feuilles de parmesan, sur du papier sulfurisé, disposer des petits tas de parmesan et aplatissez les. Parsemer de graines de lin. Au four T°190 pendant 5/10mn (surveillez bien). Quand celles-ci sont dorées, enlever les délicatement avec une spatule et laisser les refroidir. Disposer les sur les patates une fois que ces dernières sont prêtes à déguster.

Verdict : patates miam miam et feuilles de parmesan pas glop. Un goût pas vraiment super. Joli malgré tout.