24 janvier 2009

Brownie au Nutella

Terriblement brownie et pour les accros de Nutella, rien à dire on retrouve là le goût inimitable de cette pâte à tartiner.
Pour mon anniversaire, mon chéri m'a offert ce petit livre "Nutella, 40 ans de plaisir" par Gigi Padovani. J'ai donc testé une recette de cette bible du Nutella.


La voici à l'état brut ;

  • 150g de farine
  • 7 càs de Nutella
  • 50g de Noix
  • 1 sachet de levure
  • 2 oeufs
  • 50g de noisettes
  • 1 sachet de sucre vanillé

Ma version :
  • sans noisettes
  • 1 càs de miel


Dans un saladier, mélangez les oeufs et le sucre vanillé. Incorporez la farine et la levure. Faites ramollir le Nutella dans une casserole à feu doux. Faites revenir les noix dans une poêle avec le miel jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Incorporez le nutella et les noix dans la préparation et mélangez bien.
Versez le mélange dans un moule carré en mettant au préalable du papier sulfurisé. Mettre au four chaud à 180°C pendant 15mn.

ATTENDEZ avant de démouler ! ceci est un ordre ferme et définitif, je ne reviendrais pas dessus. Et oui, j'ai démoulé, comme à mon habitude, ce brownie quelques minutes après sa sortie du four et là c'était juste une boucherie. Je ne dirais rien sur mon énervement en cuisine à ce moment là...
Verdict ; faut aimer le Nutella..
Perso je préfère la version avec du bon chocolat noir à 85% de cacao. J'ai trouvé cela un peu écoeurant mes les deux poulettes de la maison ont trouvé cela très slurp ! alors, bon, tous les goûts sont dans la nature.

Pour ma collection d'Art&Recipes, voici ce que donne un brownie au Nutella version contemporaine :
Étonnante n'est-ce pas ? j'aime les bandes improbables, peut-être arriverais-je un jour à faire un Buren version cooking Buren ????

18 janvier 2009

Filet de sabre noir au crumble de poireau et mimolette

Une recette complète, archi équilibrée, méga légère, trop bonne pour les neurones et l'énergie enfin bref le truc qui devrait être dans toutes les cantines non ? On y trouve du poisson, des légumes, des céréales et du fromage; qui dit mieux ? (ok, il manque le dessert)


Pour 4

  • 4 filets de sabre noir
  • 1 poireau
  • 3 càs de flocon d'avoine
  • 4 tranches fines de mimolette extra vieille
  • 1 càs d'aromates pimentées (persil, ail, piments)
  • 1 citron
  • huile d'olive

Disposez les filets dans un plat allant au four. Pressez le citron sur les filets et arrosez d'huile d'olive. Salez et poivrez (5 baies). Réservez.
Découper en fines lamelles le poireau, faites le revenir à l'huile d'olive, salez et pour le goût, je parsème une cuillère à café d'épices comprenant du persil, de l'ail et du piment. Ici, le piment me parait indispensable. Hors du feu, rajoutez les flocons d'avoine et mélangez bien (si c'est un peu sec, rajoutez un peu d'huile d'olive).
Disposez sur les filets une tranche de mimolette, disposez la garniture dessus et passez à four chaud T220 pendant 10mn.
Pour accompagner ce repas des endives braisées (un jour je posterai ma recette).

Yaourt à la figue

La yaourtière travaille bien c'est temps-ci. Les yaourts natures sont enfin dignes de ce nom, consistance et goût sont au rendez-vous. Pour le plaisir, cette variante à la figue tout simplement délicieux.
J'ai testé deux yaourts à la figue, deux au sirop mûre/cassis tout aussi délicieux et j'ai laissé quatre nature.


Pour 8 yaourts :

  • 1 litre de lait entier
  • 1 yaourt nature
  • 4 càs de lait en poudre
  • 3 càs de confiture de figue
  • 4 càs de sirop mûre/cassis (laissez vous aller sur les sirops)

Mélangez le yaourt, le lait en poudre et le lait pour arriver à une température de 37°.
Remplissez 4 pots à yaourt pour les natures.
Dans deux autres pots, mettre 2 cas de sirop dans chaque pot, rajoutez la préparation, mélangez.
Avec le reste de lait, mélangez la confiture de figue (avec des morceaux de figues c'est parfait). Versez dans les pots restants.
12 heures et hop au frigo, puis dégustez !

7 janvier 2009

2 ou 3 trucs à vous dire

Avant que la fin du mois arrive, avant que les soldes se terminent, avant que je ne passe à autre chose, je me devais de vous souhaiter à tous une belle année !
Avec une spéciale dédicace pour Cocotte, et oui, Père Noël a été super, il m'a ramené ce très joli bouquin avec deux petites cocottes en fonte. Je n'ai pas pu résister à faire une photo clin d'oeil.


Dans sa générosité, le père noël m'a donné aussi tout plein d'excellents moments pendant ces vacances. Tout est encore bien chaud dans ma tête !!!

A présent, c'est métro, boulot, bento


Je n'ai pas pu résister à acheter deux jolies boites à bento. Je n'aime pas faire de pub mais là, je dois avouer que la qualité des boites envoyées du Japon m'a emballée et le contact avec le commercial super. Vous avez même droit à une petite surprise dans votre colis estampillé en japonais. La petite société qui vient de se lancer mérite qu'on l'encourage alors vous les trouverez ici.

Côté cuisine, on reprend les basiques de l'hiver : pot au feu, les crêpes comme je les aime (250g de farine, 4 œufs, 1/2 litre de lait, 10cl de bière, pincée de sel), les pâtes sous toutes ses formes, les poêlées de légumes maison (carottes, champignons, pommes de terre, navets..tout y passe) et les soupes incontournables...
Bref, rien de nouveau sous le soleil du Nord.

A suivre et à bientôt pour de nouvelles aventures ...