17 octobre 2010

Coquille carotte-endive au chèvre et rougail de tomates

Aussitôt mangé, aussitôt posté. Le repas de ce soir a été une explosion de saveur.
La coquille de carotte, endive et chèvre accompagnée de la salade de roquette du jardin et d'un rougail de tomate à ma façon. Un régal


Pour 4 coquilles :
  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 8 càc de purée de carotte (voir dans les posts précédents)
  • 2 endives
  • 4 morceaux de bûche de chèvre
  • thym frais
  • lait
  • beurre
  • sel et poivre

Formez 8 cercles en se servant des petits moules à tarte pour le diamètre. Émincez les endives et faites les revenir 1mn dans une poêle avec un peu de beurre (salez et poivrez).
Disposez un premier cercle dans le fond du moule (en utilisant le papier sulfurisé pour ne pas que la pâte colle). Piquez la pâte. Étalez 2 cuillères à café de purée, parsemez d'endives et disposez un morceau de moins d'un centimètre de chèvre. Ajoutez du thym frais. Voilà le résultat avant la suite, c'est déjà super appétissant.
Recouvrez avec le deuxième disque de pâte en rentrant bien la pâte dans le moule. Avec des emportes-pièces jouez avec la pâte restante pour faire des formes. Badigeonnez de lait. Faites l'opération pour chaque moule et enfournez à four chaud 180° pendant 30mn.

Pour accompagner ce plat chaud, un rougail bien frais et surtout bien relevé :
  • 2 tomates
  • 2 gousses d'ail
  • 1 citron vert
  • 1 càs de gingembre frais
  • un petit morceau de piment d'Espelette
  • sel

Émincez les tomates et pressez l'ail. Râpez le gingembre et hachez finement le piment. Mettez le tout dans un saladier et salez. Laissez au frais au moins 30mn. Absolument sublime pour 0 calories.


Citrouille forever !

La prochaine déferlante de recettes avec cette belle citrouille qui me tend les bras. Je cogite toutes les variantes et classiques qui me mettent l'eau à la bouche. A suivre...

Purée de carotte au Cantal

Une photo surexposée pour une assiette rapidement engloutie.
Ici c'est zoom sur la purée de carotte au Cantal, une douceur en bouche qui vaut le détour et un mariage très heureux avec le poisson poché (Cabillaud), le tout accompagné d'un steak de pommes de terre au persil et de haricot vert vapeur.

Pour la purée, pas vraiment de proportion, juste un principe. Cuisson à la vapeur puis presse purée avec 1/2 verre de lait pour la rendre un peu onctueuse. Je prélève 4 grosses cuillères à soupe dans une casserole, je rajoute du poivre (pas de sel) et l'équivalent de 4 cuillères à soupe de Cantal (en direct de la région merci Béa). Remuez sur feu doux pour que le fromage fonde sans attacher. C'est divin avec le poisson.

Cake au chocolat et noix de coco fraîche

C'est l'heure du cake ! Ce week-end, une noix de coco fraîche histoire de faire goûter aux filles. Résultat peu concluant alors nous transformons la coco en un délicieux cake avec du chocolat parce que je suis très classique et le mariage choco-coco c'est juste parfait.
  • 1 noix de coco fraîche qui une fois épluchée et râpée donne 134g de coco
  • 180g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 96g de chocolat (mélange de pépites et de carrés de chocolat à 80% de cacao concassés grossièrement)
  • 180g de sucre glace
  • 3 œufs
  • 150g de beurre
  • 2 càs de cacao
  • 2 càs de lait

Préchauffez le four à 180°. Dans un récipient, fouettez à la main les œufs avec le sucre. Incorporez la farine, la levure, puis le beurre. Mélangez bien cette préparation. Rajoutez le chocolat, le cacao dilué dans le lait, la coco râpée.
Beurrez et farinez votre moule à cake, et faites cuire pendant 50mn.
Rien à dire, c'est une pure merveille.

3 octobre 2010

Confiture de figues vertes (pas mûres) !!!!


ou le récit d'une bataille entre les figues et moi. Résultat : figue : 1 - Maé : 0
Tout a commencé par la deuxième salve du figuier qui est prometteuse mais le temps n'est pas de la partie, alors plutôt que de voir toutes ces figues non mûres pourrir sur l'arbre, je fouine en essayant de trouver la recette qui va bien. Et paf! je tombe là-dessus.
Au même moment, Lau elle aussi se demande que faire de ses figues. La recette est envoyée, le challenge reste entier. Va falloir s'y mettre.
J'épluche mes figues, le cauchemar démarre. Une figue verte a la particularité de produire de la sève très amère et très collante. Une vraie usine à colle. Je bats en retraite et n'épluche que 450g de figue. Pour la première fois de ma vie, j'utilise du dissolvant en cuisine (nan ! pas pour la recette !!) afin de nettoyer mes couteaux, mes gamelles et mes mains qui poissent et collent allègrement.
Après c'est facile :-)

  • 450g de figues épluchées
  • 500g de sucre
  • 3 verres d'eau
  • 1 càs d'essence de vanille
  • 1 bâton de citronnelle
  • 1 jus de citron

Mettez les figues dans une casserole remplie d'eau avec le bâton de citronnelle. Faites bouillir. Rincez. Recommencez la même opération mais cette fois faire bouillir pendant 5mn. Rincez.
Faites cuire le sucre avec l'eau, la vanille. Quand le tout commence à bouillir, rajoutez les figues et le jus de citron. Faites cuire à petit bouillon pendant 10mn. Mettez en bocaux préalablement ébouillantés.

Quelle énergie pour cette recette. J'attends demain pour goûter, si le résultat n'est pas à la hauteur, demain j'arrête !

Muffins chocolat et Nutella

Les premiers muffins de la maison et sans doute pas les derniers. Une petite recette trouvée dans un Télé Poche qui traînait chez les beaux-parents.

  • 2 œufs
  • 60g de sucre
  • 220g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 5 càs de lait
  • 50g de beurre fondu
  • Nutella
  • 8 carrés chocolat noir 70%
  • Pépites de sucre

Faites un puits dans un saladier avec la farine et la levure mélangées. Cassez les oeufs au milieu, ajoutez le sucre, le lait tiède, mélangez. Ajoutez le beurre fondu et mélangez. Répartissez un peu de pâte dans chacun des moules en silicone préalablement beurré. Posez une cuillère à café de Nutella dans certains et un carré de chocolat dans d'autres. Recouvrez de pâte (pas plus du trois-quart du moule). Cuisez 12mn à four préchauffé T°180.

zoom sur la version chocolat
zoom sur la version Nutella