27 décembre 2010

Salade acidulée fenouil et épinard


Nous faisons une cure de légumes croquants et frais pour faire le pied de nez à l'hiver. Ma préférée du moment c'est celle là

  • jeunes pousses d'épinards
  • 1 bulbe de fenouil
  • 1 orange
  • parmesan

Émincez le fenouil. Enlevez la peau des quartiers d'orange et gardez la pulpe. Râpez le parmesan.
Mélangez ou disposez dans des assiettes, les épinards, le fenouil, la pulpe d'orange, le parmesan avec une vinaigrette au vinaigre balsamique. C'est tout juste sublime.

Les variantes de la semaine
- rajoutez des croutons à l'ail
- émincez des fines tranches de saumon fumé et rajoutez du piment d'Espelette.

Tarte aux pommes


Une tarte aux pommes maison. J'ai fait une autre version de pâte sablée que celle faite il y a quelques temps ici. J'ai préféré cette dernière plus croustillante et plus sablée. Je la dois à mon super bouquin Mon cours de cuisine La Pâtisserie chez Marabout (je commence à avoir toute la collection, j'adore).

  • 200g de farine T45
  • 100g de beurre
  • 20g d'eau
  • 20g de sucre
  • 2g de sel
  • 1 œuf

Posez le beurre coupé en morceaux sur la farine. Émiettez du bout des doigts le beurre avec la farine. Faites une fontaine et versez au centre l'eau, le sucre, le sel et l'oeuf. Mélangez par l'intérieur de la fontaine. Faites une boule avec la pâte sans trop pétrir. L'aplatir cette boule de 3 à 4 cm et l'envelopper dans du papier film. Au frigo au moins pour 30mn avant de l'étaler.

Pour mon fond de tarte, j'ai utilisé ma confiture pomme-rhubarbe mais vous pouvez mettre ce qui vous inspire. Mes pommes saupoudrées de sucre glace et au four pendant 25mn à 200°.

Camembert au four


Tout simplement délicieux. Ma grande est abonnée à Astrapi dans lequel on trouve régulièrement des recettes pour les chefs en herbe. On a donc testé la recette du camembert au four. Trop super !!!

Acheter un bon camembert (pas pasteurisé, ni flash pasteurisé) avec la boite tout en bois.
Otez l'emballage plastifié mais conservez la boite.
Plongez la boite avec son couvercle dans un récipient d'eau pendant 5mn.
Faites chauffer le four T°150.
Enlevez délicatement la croute sur le haut du camembert, salez et poivrez.
Mettez le camembert dans l'emballage (couvercle empilé dans la boite) et enfournez pour 15 à 20mn. Vérifiez que le cœur du camembert est coulant.

Soit vous faites façon fondue : avec des fourchettes vous piquez votre pain dedans,
soit vous servez façon raclette : pommes de terre et avec une cuillère à café, chacun fait couler le fromage dans son assiette.
Nous on a fait l'option raclette. Rien à dire, on s'est régalé. Accompagné d'une belle salade, c'était parfait.

Cailles farcies au foie gras


Les cailles sont de sorties pour les fêtes alors aujourd'hui on leur fait un habit de fête. Cette année j'ai préparé une petite farce au foie gras et accompagné avec des petits pois.


  • 6 cailles
  • 2 tranches de foie gras
  • 2 tranches de pain de mie
  • 5cl de lait
  • 5cl de vin blanc sec
  • 1 càs d'origan
  • 1 échalote
  • sel/poivre
  • 1 bouillon cube
  • 1 oignon
  • beurre

Pour la farce : coupez les bords du pain de mie pour ne garder que la mie. Mélangez pour former une pâte la mie de pain, le lait, le vin blanc, l'origan, l'échalote ciselée très finement, le sel et le poivre. Découpez le foie gras en cube et rajoutez le à la préparation. Mélangez sans écraser le foie gras.
Répartissez cette farce dans chaque caille. Dans un plat disposez les cailles, mettez un oignon et 50cl de bouillon dans le fond du plat. Beurrez chaque caille et salez et poivrez. Enfournez à 200° et toutes les 5mn arrosez du bouillon les cailles qui ne demandent que cela. Laissez cuire environ 25mn.

23 décembre 2010

Velouté de champignons


Hum ! un délice de douceur quand l'hiver est bien en place. Facile et rapide, mais diablement bon, à déguster en amoureux.

  • 120g de champignons de Paris
  • 2 échalotes
  • 10cl de lait
  • 15cl d'eau
  • 1/2 citron
  • 1 càs de persil
  • 1 càs de farine
  • 1/2 bouillon cube
  • 2 càs de beurre

Lavez et coupez les champignons en petits morceaux. Mélangez avec le jus du 1/2 citron. Réservez.
Émincez les échalotes. Faites les revenir dans du beurre. Quand elles sont translucides, rajoutez les champignons. Rajoutez le bouillon cube à sec (sans rajouter d'eau). Faites revenir environ 3mn. Mettez la farine en remuant vivement puis rajoutez l'eau et le lait. Salez et poivrez. Remuez sur feu vif pour que la texture commence à ressembler à un potage un peu épais. Passez le tout au mixeur. Rajoutez le persil avant de servir.

Mini soufflé au céleri rave


Pour ceux que le céleri rave fait fuir, sachez que cette recette vous surprendra. Le goût est doux, suave et la texture délicieusement fondante.

  • 400g de céleri rave en purée
  • 2 blancs d'œufs
  • 3 càs de parmesan râpé
  • sel/poivre
  • 4 morceaux d'1cm d'Emmental

Épluchez et faites cuire le céleri dans l'eau bouillante pendant 20mn. Égouttez et réduisez en purée.
Battez les blancs en neige ferme. Rajoutez délicatement le parmesan et la purée refroidie aux œufs avec une spatule puis salez et poivrez.
Beurrez 4 ramequins ou moules en silicone. Mettez une grosse cuillère de la préparation, déposez un cube d'Emmental, puis recouvrez. Enfournez à four chaud T°200 pour 25mn, dégustez sans tarder.

19 décembre 2010

Crème anglaise et chocolat


La crème anglaise est une douceur qui est facilement réalisable. Voici la recette que je fais avec toujours autant de succès. Je l'ai trouvé ici, vous verrez il y a 3 versions (classique, économique et généreuse). Je fais la version économique car elle est moins riche et tout aussi goûteuse.

  • 50 cl de lait
  • 75 g de sucre
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1 cuil. à café de fécule
  • vanille liquide ou en poudre

Préparation :

  1. Fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez la fécule
  2. Portez le lait à ébullition
  3. Versez lentement le lait sur le mélange jaunes d’oeufs et sucre en tournant régulièrement
  4. Remettez le tout dans la casserole et faites cuire votre crème sur feu doux, en la tournant jusqu’à ce quelle soit liée : cette crème anglaise supporte un petit bouillon sans devenir granuleuse
  5. Retirez la crème anglaise du feu, ajoutez la vanille et remuez encore quelques instants avant de la laissez refroidir
Pour le gâteau, c'est aussi facile

  • 80g de beurre
  • 100g de sucre
  • 100g de chocolat noir (85% de cacao)
  • 4 oeufs
  • 30g de farine
  • 20g d'amandes en poudre

Beurrez 6 ramequins ou moules en silicone. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Laissez tiédir et ajouter le beurre en remuant vivement. Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Ajoutez le chocolat, la farine, les amandes. Répartissez dans les ramequins.
Laissez au frigo pendant au moins 1 heure, idéalement, préparez cela la veille.
Préchauffez le four T°200 et faire cuire pendant 10mn. A la sortie du four, renversez les ramequins et servez avec la crème anglaise.

16 décembre 2010

Tartelettes au Cantal /chorizo ou lardons


Un vieux morceaux de Cantal, des lardons, quelques rondelles de Chorizo, 2 œufs qui s'ennuient.
Fastoche ! On l'a fait classe via des moules en silicone histoire de bien présenter les choses et on se régale.

  • 1 pâte brisée
  • 100g de Cantal râpé
  • 50g de lardons ou quelques rondelles de chorizo
  • 2 œufs
  • 10cl de lait
  • sel/poivre
  • origan

On préchauffe le four T°180, on prépare les petits ronds de pâte. Battre les œufs avec le Cantal, le lait, sel et poivre. Faites revenir les lardons.
Disposez au fond de chaque pâte, un peu de lardons ou de chorizo, rajoutez la préparation aux oeufs, saupoudrez d'origan et zou au four pour 25mn environ. C'est tout bon.

17 novembre 2010

40 ans, ça se fête !

Une super copine a fêté ses 40 ans. J'ai avec grand plaisir participé à la préparation de cet anniversaire surprise organisé par son homme qui nous a sollicité pour faire partie du comité des fêtes spécial 40 ans, autant dire que je me suis éclatée. On a préparé un quizz et des badges personnalisés pour que les invités puissent facilement rompre la glace, le truc a fonctionné merveilleusement bien. J'ai proposé aussi de préparer l'apéro. Me voilà donc devant une lourde mission car pour 100 personnes, autant dire qu'il fallait faire en sorte que les invités ne soient pas déçus. J'avais prévu de faire une fournée de cakes puisque je commence à maîtriser sérieusement les recettes. Le hic, c'est que ce n'est pas super présentable. Pour y remédier, j'ai investi dans des mini moules à madeleine qui m'ont permis de rendre le tout nettement plus sympa.

Au programme :

3 paniers de mini madeleines



soit 80 aux lardons


80 aux olives noires


80 chèvre/épinards

~~~~

210 croustillants à la saucisse
avec plusieurs saveurs :
graines de pavot, lin, sésames, cumin, herbes de Provence et nature
(cela représente 7 pâtes brisées et 30 saucisses)


~~~~

4 plateaux de crudités
soit 3 kg de carotte, 1 chou-fleur, 6 poivrons rouges, 4 poivrons verts.
2kg de fromage blanc pour 3 variétés de sauce (tomate, curry, herbes)



Une belle journée de préparation la veille de la fête. Voici quelques trucs à savoir pour que votre apéro n'est pas l'air d'avoir pris un coup de vieux le jour J.

- Chou-fleur ; pour qu'il puisse rester bien blanc, faites le tremper dans de l'eau additionné d'un jus de citron jaune. Laissez le bien sécher.

- Pour garder la fraîcheur des crudités : mouillez un torchon propre et recouvrez votre plateau de ce linge humide. Conservez au réfrigérateur, votre plateau pourra être présenté le lendemain sans problème, les légumes auront toujours une belle allure.

- Croustillants saucisse : ne les faites pas trop cuire la veille car au réchauffage ils n'en seront que meilleurs et seront moins secs.

- Mini madeleines : j'ai utilisé les mêmes recettes que mes cakes en multipliant les doses par deux et au niveau temps de cuisson, prévoir 20mn. Attendez plusieurs heures avant de les recouvrir de film alimentaire (sinon l'évaporation risque de les rendre mous). Mettez les au réfrigérateur et sortez les au moins 2 heures avant de les déguster.

J'suis fin prête pour les 50 ans !!

10 novembre 2010

Tarte aux framboises

Cet été, la cueillette des framboises du jardin ayant été impressionnante, c'est quelques mois plus tard que l'on savoure cette belle tarte.


J'avais déjà fait la version fraise avec crème pâtissière, j'ai réitéré sans effort cette fois-ci car une pâte sablée toute prête m'attendait dans le frigo.

La recette de la crème pâtissière de chez Marmiton :
- 1/4 de litre de lait
- 1 œuf
- 30 g de farine
- 40 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
Mettre le lait à bouillir avec le parfum choisi (vanille ou autre).
Travailler l'œuf avec le sucre jusqu'à ce que la pâte fasse le ruban, ajouter la farine.

Verser le lait bouillant sur le mélange en tournant bien.
Remettre dans la casserole sur le feu.
Faire cuire en tournant très soigneusement.
Retirer après ébullition.

Salade croquante au pamplemousse

Je continue dans la même série des salades croquantes fortes en goût mais légères en calories.



Pour 2 :

  • 1/2 poivron
  • 1 tomate
  • 1 petit bulbe de fenouil
  • 1 pamplemousse rose
  • 1 petite carotte
  • 1/2 citron vert
  • gingembre
  • vinaigrette au wasabi ou nature selon votre goût

Détaillez les légumes (poivrons, tomate, fenouil) en fines lamelles. Râpez grossièrement la carotte. Retirez l'agrume du pamplemousse (débarrassez-vous de toute sa peau) et émiettez le délicatement. Pressez le citron vert sur les légumes. Salez, un tour de moulin de poivre 5 baies. Rajoutez du gingembre râpé et assaisonnez.
Un pur délice.

6 novembre 2010

Salade croquante




C'est ma période salade (je sais, on est en automne et bien c'est pas grave), mais j'ai surtout envie de manger léger sans m'ennuyer les papilles. Pour cela, rien de mieux que la wasabi, le gingembre et le citron vert. C'est parti

  • 1 carotte
  • 1 bulbe de fenouil
  • 1/2 poivron rouge
  • gingembre
  • citron vert
  • vinaigrette au wasabi

Émincez très finement tous les légumes. C'est sans doute le moment le plus long de cette recette mais c'est aussi là que réside le secret. Les petits légumes seront croquants mais faciles à mastiquer et en plus c'est joli. Râpez un peu de gingembre (équivalent d'une cuillère à café), pressez le citron vert, rajoutez une vinaigrette au wasabi ou faite la avec un peu d'huile d'olive, du wasabi et du vinaigre de riz.

Riz crémeux aux clitocybes anisés

Encore une belle découverte culinaire : le clitocybe anisé !


Non ce n'est pas un truc de gynéco, non je n'ai pas d'hallucinations, non je ne suis pas à 3 grammes. C'est juste que les filles en vacances dans le Sud ont ramené grâce à Tony et Anne des trésors dans leurs valises : des champignons frais, cueillis un beau matin d'automne tous ensemble et pour notre plus grand plaisir gustatif.
Les deux premieres variétés de champignons n'ont pas fait long feu et place aux champignons suivants dont je ne connais rien, sauf la petite note précieuse des amis qui m'indiquent "à consommer avec du poisson ou à part". Grosso modo, ne t'avise pas à faire une poêlée avec d'autres champignons, sinon, tu passes à côté de son goût unique. Message reçu. En effet, son goût anisé embaume dès l'ouverture du précieux sachet.

J'opte pour un riz crémeux au clitocybe anisé en accompagnement d'un cabillaud cuit au court-bouillon.
Je fais revenir les champignons coupés grossièrement dans du beurre, je rajoute 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse et l'équivalent de 4 cuillères à soupe de riz déjà cuit. Sel et poivre. On attend que le riz est absorbé la crème et hop, on déguste....

C'est tout simplement délicieux, un goût subtil d'anis, un champignon qui reste encore un peu ferme, autant dire qu'on a religieusement dégusté ce plat.
Mille bisous les amis

Poulet aux carottes et Munster

La saison du Munster est entrain de s'achever mais j'ai profité encore d'un excellent cru pour faire cette recette qui embaume la maison (bon, pour ceux qui n'aiment pas les fromages à caractère, passez votre chemin). Le Munster est un peu comme le Maroilles, il est fort au niveau odorat mais délicat en bouche. Passez la réaction olfactive de base et attaquez vous à cette recette toute facile.

  • 1.5kg de filet de poulet
  • 3 carottes
  • 1 munster
  • 2 oignons
  • 20cl de vin blanc
  • 20cl d'eau
  • 3 càs de farine
  • 1 càs d'huile d'arachide

Épluchez les carottes, détaillez les en bâtonnets. Coupez le poulet en morceaux d'environ 2 cm.
Enlevez la croûte du Munster et coupez des petits morceaux. Hachez les oignons finement.
Faites revenir dans un plat en fonte les oignons avec l'huile. Rajoutez le poulet, farinez sur feu vif.
Mouillez avec le vin blanc, rajoutez les carottes. Salez (pas beaucoup) et poivrez. Rajoutez un peu d'eau pour que les carottes soient bien recouvertes. Laissez cuire sur feu doux pendant 2h00.
A déguster avec du riz par exemple.

Flans à la citrouille, aux courgettes et au chèvre

Mon énorme citrouille cuite, j'ai déjà fait des soupes (classique, à la coco, aux oignons, au curry), des gratins, et là, la petite dernière ce sont des petits flans courgettes/chèvre.


Difficile de donner des quantités précises car comme souvent, je fais jouer le pifomètre.
Malgré tout, je me concentre :

  • 2 œufs
  • 4 petits chèvres frais
  • 200g de citrouille cuite à la vapeur
  • 2 cas de farine
  • 1 courgette
  • sel/poivre

Dans un mixer, mélangez les œufs, la citrouille, les chèvres, sel/poivre. La préparation étant un peu liquide, rajoutez la farine. Émincez la courgette en très fine rondelle.
Dans des moules, disposez dans le fond un lit de courgette, rajoutez la préparation à la citrouille, disposez pour la déco une rondelle de courgette et enfournez pour 25mn T°180.
Fondant, doux, en bref un régal

Maquereaux maison

Le maquereau est un peu le vilain petit canard dans la gamme des produits iodés. A tort car non seulement ce poisson a vraiment du goût, il a une belle arête centrale qui s'enlève facilement et son prix est plus qu'abordable .


Pour le préparer, une recette simplissime chipée à JPGené dans le Monde 2 et arrangée à ma sauce :

  • 2 beaux maquereaux
  • 75cl de vin blanc sec
  • grains de poivre
  • 1 branche d'estragon

Faites bouillir le vin blanc avec l'estragon et le poivre. Recouvrez les maquereaux préalablement lavés, essuyés et séchés. Laissez reposer une nuit au frigo. Servez en entrée. Ici avec une purée d'avocat au wasabi.

17 octobre 2010

Coquille carotte-endive au chèvre et rougail de tomates

Aussitôt mangé, aussitôt posté. Le repas de ce soir a été une explosion de saveur.
La coquille de carotte, endive et chèvre accompagnée de la salade de roquette du jardin et d'un rougail de tomate à ma façon. Un régal


Pour 4 coquilles :
  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 8 càc de purée de carotte (voir dans les posts précédents)
  • 2 endives
  • 4 morceaux de bûche de chèvre
  • thym frais
  • lait
  • beurre
  • sel et poivre

Formez 8 cercles en se servant des petits moules à tarte pour le diamètre. Émincez les endives et faites les revenir 1mn dans une poêle avec un peu de beurre (salez et poivrez).
Disposez un premier cercle dans le fond du moule (en utilisant le papier sulfurisé pour ne pas que la pâte colle). Piquez la pâte. Étalez 2 cuillères à café de purée, parsemez d'endives et disposez un morceau de moins d'un centimètre de chèvre. Ajoutez du thym frais. Voilà le résultat avant la suite, c'est déjà super appétissant.
Recouvrez avec le deuxième disque de pâte en rentrant bien la pâte dans le moule. Avec des emportes-pièces jouez avec la pâte restante pour faire des formes. Badigeonnez de lait. Faites l'opération pour chaque moule et enfournez à four chaud 180° pendant 30mn.

Pour accompagner ce plat chaud, un rougail bien frais et surtout bien relevé :
  • 2 tomates
  • 2 gousses d'ail
  • 1 citron vert
  • 1 càs de gingembre frais
  • un petit morceau de piment d'Espelette
  • sel

Émincez les tomates et pressez l'ail. Râpez le gingembre et hachez finement le piment. Mettez le tout dans un saladier et salez. Laissez au frais au moins 30mn. Absolument sublime pour 0 calories.


Citrouille forever !

La prochaine déferlante de recettes avec cette belle citrouille qui me tend les bras. Je cogite toutes les variantes et classiques qui me mettent l'eau à la bouche. A suivre...

Purée de carotte au Cantal

Une photo surexposée pour une assiette rapidement engloutie.
Ici c'est zoom sur la purée de carotte au Cantal, une douceur en bouche qui vaut le détour et un mariage très heureux avec le poisson poché (Cabillaud), le tout accompagné d'un steak de pommes de terre au persil et de haricot vert vapeur.

Pour la purée, pas vraiment de proportion, juste un principe. Cuisson à la vapeur puis presse purée avec 1/2 verre de lait pour la rendre un peu onctueuse. Je prélève 4 grosses cuillères à soupe dans une casserole, je rajoute du poivre (pas de sel) et l'équivalent de 4 cuillères à soupe de Cantal (en direct de la région merci Béa). Remuez sur feu doux pour que le fromage fonde sans attacher. C'est divin avec le poisson.

Cake au chocolat et noix de coco fraîche

C'est l'heure du cake ! Ce week-end, une noix de coco fraîche histoire de faire goûter aux filles. Résultat peu concluant alors nous transformons la coco en un délicieux cake avec du chocolat parce que je suis très classique et le mariage choco-coco c'est juste parfait.
  • 1 noix de coco fraîche qui une fois épluchée et râpée donne 134g de coco
  • 180g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 96g de chocolat (mélange de pépites et de carrés de chocolat à 80% de cacao concassés grossièrement)
  • 180g de sucre glace
  • 3 œufs
  • 150g de beurre
  • 2 càs de cacao
  • 2 càs de lait

Préchauffez le four à 180°. Dans un récipient, fouettez à la main les œufs avec le sucre. Incorporez la farine, la levure, puis le beurre. Mélangez bien cette préparation. Rajoutez le chocolat, le cacao dilué dans le lait, la coco râpée.
Beurrez et farinez votre moule à cake, et faites cuire pendant 50mn.
Rien à dire, c'est une pure merveille.

3 octobre 2010

Confiture de figues vertes (pas mûres) !!!!


ou le récit d'une bataille entre les figues et moi. Résultat : figue : 1 - Maé : 0
Tout a commencé par la deuxième salve du figuier qui est prometteuse mais le temps n'est pas de la partie, alors plutôt que de voir toutes ces figues non mûres pourrir sur l'arbre, je fouine en essayant de trouver la recette qui va bien. Et paf! je tombe là-dessus.
Au même moment, Lau elle aussi se demande que faire de ses figues. La recette est envoyée, le challenge reste entier. Va falloir s'y mettre.
J'épluche mes figues, le cauchemar démarre. Une figue verte a la particularité de produire de la sève très amère et très collante. Une vraie usine à colle. Je bats en retraite et n'épluche que 450g de figue. Pour la première fois de ma vie, j'utilise du dissolvant en cuisine (nan ! pas pour la recette !!) afin de nettoyer mes couteaux, mes gamelles et mes mains qui poissent et collent allègrement.
Après c'est facile :-)

  • 450g de figues épluchées
  • 500g de sucre
  • 3 verres d'eau
  • 1 càs d'essence de vanille
  • 1 bâton de citronnelle
  • 1 jus de citron

Mettez les figues dans une casserole remplie d'eau avec le bâton de citronnelle. Faites bouillir. Rincez. Recommencez la même opération mais cette fois faire bouillir pendant 5mn. Rincez.
Faites cuire le sucre avec l'eau, la vanille. Quand le tout commence à bouillir, rajoutez les figues et le jus de citron. Faites cuire à petit bouillon pendant 10mn. Mettez en bocaux préalablement ébouillantés.

Quelle énergie pour cette recette. J'attends demain pour goûter, si le résultat n'est pas à la hauteur, demain j'arrête !

Muffins chocolat et Nutella

Les premiers muffins de la maison et sans doute pas les derniers. Une petite recette trouvée dans un Télé Poche qui traînait chez les beaux-parents.

  • 2 œufs
  • 60g de sucre
  • 220g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 5 càs de lait
  • 50g de beurre fondu
  • Nutella
  • 8 carrés chocolat noir 70%
  • Pépites de sucre

Faites un puits dans un saladier avec la farine et la levure mélangées. Cassez les oeufs au milieu, ajoutez le sucre, le lait tiède, mélangez. Ajoutez le beurre fondu et mélangez. Répartissez un peu de pâte dans chacun des moules en silicone préalablement beurré. Posez une cuillère à café de Nutella dans certains et un carré de chocolat dans d'autres. Recouvrez de pâte (pas plus du trois-quart du moule). Cuisez 12mn à four préchauffé T°180.

zoom sur la version chocolat
zoom sur la version Nutella

26 septembre 2010

Gelée de tomate verte


Les pieds de tomate cerise ont donné mais là c'est bien dommage nous n'avons plus assez de soleil pour avoir du rouge alors que les pieds sont encore chargés en tomates vertes.
Comme d'habitude, je n'aime pas gâcher et là ce serait une hérésie. L'année dernière j'avais déjà fait une gelée de tomate verte que mon chéri avait adoré alors rebelote, c'est reparti.

  • 1 kg de tomate verte
  • 1 kg de sucre spécial gelée
  • 10cl d'eau

Hachez grossièrement les tomates au robot (3 secondes). Mettez le tout dans une casserole avec l'eau. Faites bouillir pendant 1mn, rajoutez le sucre et faites cuire pendant 8mn.
Passez au chinois puis mettez la gelée en pot (les pots seront préalablement ébouillantés avec leur couvercle et séchez sur un ligne propre).
Voilà, c'est tout.

Une autre variante :
hachez les tomates avec 20cl d'eau et faire cuire environ 5mn à feu vif. Passez l'ensemble pour obtenir que le jus. Pesez et mettre l'équivalent de sucre. Faire cuire 5mn.

Ceci est une frite


oui mais pas de pomme de terre ayant séjourné 10mn dans un bain d'huile.
Nan, nan, c'est juste du céleri rave.

  • 1 boule de céleri rave
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 2 càs de chapelure

Épluchez le céleri, coupez le en forme de frite, dans un lèche frite, mettez l'huile et la chapelure sur le céleri, avec vos petites mains faites en sorte que toutes les frites soient bien imprégnées d'huile et de chapelure. Enfournez à four chaud T°180 et faites cuire pendant 25mn en secouant votre plaque toutes les 5 mn pour que les frites n'attachent pas.
C'est un régal.

14 septembre 2010

Poivrons thaï

En réfléchissant au titre de cette recette, impossible de trouver un truc qui tient la route, alors c'est décidé poivrons thaï, c'est juste parce que c'est court, simple et puis je m'en rappellerais sans doute.


Une soudaine et irrésistible envie de poivrons grillés (j'adore), d'ail, de citron vert et de gingembre. Pas de problème, j'ai tout ce qu'il faut sous la main.

  • 4 poivrons
  • 4 gousses d'ail (bien charnues)
  • 1 beau morceau de gingembre
  • 1 citron vert
  • 1 càs de Tabasco vert (plus doux que le rouge, en fait c'est le condiment des filles)
  • 1 càs d'huile d'olive
  • sel/poivre

Émincez les poivrons, faites les revenir à feu vif dans l'huile d'olive pendant 5mn. Rajoutez l'ail haché, le gingembre râpé, le jus du citron et le Tabasco. Salez et poivrez. Continuez la cuisson à feu vif : les poivrons doivent être encore croquants mais légèrement grillés et le jus du citron complètement absorbé. C'est un festival de saveurs en bouche.

Merci le jardin

En cette période de fin d'été, juste un petit billet à mon jardin qui me donne encore beaucoup de belles choses : fraises, framboises, tomates cerises de toutes sortes, aubergines, courgettes...
Ben voilà, elle est juste contente Maé (et c'est déjà pas mal!).

Riz Cola



J'ai enfin testé ma première recette inavouable. Les Vetilles nous ont rendu visite cet été (et là on dit "bravo" car il faut être courageux pour amener toute la famille affronter les rudesses du climat du Nord en plein mois d'août). Comme dit l'adage "une maison dans le midi, des amis pour la vie" et la version ch'ti "une maison dans le nord, ....trop fort".
Bref, ils m'ont offert la collection des recettes inavouables et là j'avoue que je me suis éclatée à les lire (c'est plutôt rare, généralement je survole et engrange des associations pour mes impros culinaires). J'ai donc décidé de m'attaquer directement à la recette la plus inavouable pour moi, le riz au Coca-Cola. Je ne bois que très rarement du Coca à vrai dire uniquement quand j'ai des nausées. Cette boisson a donc une connotation très spéciale pour moi, plutôt synonyme de déplaisir. Malgré tout, la curiosité a pris le dessus, je voulais vraiment savoir ce que cela pouvait rendre d'un point de vue purement gustatif

C'est parti :
  • 1 oignon
  • 1 noix de beurre
  • 100g de lardons
  • une belle branche de thym ou 4 pincées d'herbes de Provence
  • 2 verres de riz
  • 2 verres de Coca-Cola
  • 2 verres d'eau
  • sel/poivre

"Faites revenir les oignons hachés dans le beurre. Ajoutez les lardons, le thym, le riz. Salez et poivrez et faites cuire en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que le riz devienne translucide (10mn). Versez le Coca, l'eau et laissez mijoter à feu doux jusqu'à ce que le riz ait absorbé tout le breuvage (12mn). " extrait Les recettes inavouables page 60 par S. Cruse et S. Ware édition Hachette Pratique.

Voilà ce que cela donne visuellement :

Niveau goût, c'est avant tout une surprise, rien de comparable dans ce que j'ai déjà mangé. J'ai fait le test à l'aveugle et mon chéri n'a pas su me dire quel était l'ingrédient mystère. J'ai pris peu de plaisir dans cette version, sans doute encore trop sucrée à mon goût (le sucré salé n'est pas trop mon truc).
Étant donné qu'il me restait encore une belle portion j'ai tenté une version améliorée avec :
  • 10cl de vin blanc sec
  • 2 càs de parmesan râpé
En rajoutant le vin blanc dans la poêle pour réchauffer le tout et le parmesan au dernier moment, j'ai retrouvé une consistance de risotto qui m'a vraiment emballée tout en gardant en arrière goût cet ingrédient si peu ordinaire. A vous de jouer maintenant.

Confiture de figues / vergeoise


Un nouvel essai puisque le figuier a donné suffisamment pour que nous puissions en profiter en imaginant des variantes de recette.
La vergeoise est un sucre brun foncé qui peut être blond ou brun (dans ce cas son goût de caramel est plus prononcé).
Pour apporter cette touche de caramel, j'ai testé et gouté et je donne une excellente note à cette confiture.

  • 900g de figues
  • 300g de vergeoise brune
  • 400g de sucre spécial confiture
et j'avoue qu'il me restait un sachet de vitpris alors zou, je l'ai utilisé et ma confiture a figé ultra rapidement.
La recette est la même qu'ici.

25 août 2010

Moussaka ou presque

Belle année pour le potager, nous avons eu droit à des petites aubergines. Alors, soyons fou et faisons comme si nous étions au soleil, devant une mer bleue azur, un ciel lumineux et une terrasse blanchie à la chaux.

Pour 4 cocottes et un grand plat de cuisson

  • 3 aubergines
  • 2 oignons
  • 650g de viande hachée
  • 250g de ricotta
  • 400g de pulpe de tomate
  • 70g de concentré de tomate
  • une grosse poignée d'origan
  • huile d'olive
  • gruyère

Émincez les oignons dans de l'huile d'olive. Dans un grand saladier, mélangez la viande, l'oignon, la pulpe et le concentré de tomate, l'origan, la ricotta, salez et poivrez. Coupez les aubergines en fines rondelles et disposez les au fond de vos plats préalablement huilés. Superposez les couches de farce et d'aubergines. Terminez par une poignée de gruyère, enfournez à 180° (30mn pour les cocottes, 1 heure pour le plat).

Confit de figues aux oignons

Évidemment, un figuier quand ça donne, ça rigole pas alors j'en profite pour essayer des trucs dont je raffole. Un confit de figue pour aller avec les foies gras cet hiver ou bien même en août car j'ai un petit bloc tout sage qui m'attend au frigo.


  • 4 figues
  • 1 oignon blanc (moyen)
  • 1 échalote
  • 1 càs de Porto
  • 1 càs de vinaigre balsamique
  • 1 càc de miel
  • beurre
  • sel/poivre

Émincez l'oignon et l'échalote. Faites revenir à feu moyen dans le beurre. Quand le tout devient translucide, rajoutez les figues préalablement épluchées et coupées en petits morceaux. Rajoutez le Porto, le vinaigre, le miel, sel et poivre. Faites cuire à feu doux pendant 20mn. Froid ou chaud, c'est un régal.

Confiture de figues

Youpi, depuis trois ans nous attendons avec impatience de voir notre figuier donner des fruits. L'année dernière, l'arbre en était rempli mais seulement 2 sont arrivées à maturité (ben ouais, c'est le Noooooord) et cette année, météo tout aussi médiocre mais maturité en plus, ce grand fou nous a comblé. Alors dans la série, confiture préférée de la maison : je dis Figue


La recette du jour c'est :
1k de sucre (gelsuc ou autre) pour 1k2 de figues
on épluche, on coupe en 8, on fait cuire le tout. Quand ça bout, on laisse 7mn. Et après : ON S'ÉCLATE !!!! avec une faisselle c'est encore mieux

13 août 2010

Tatin de ratatouille au chèvre

Après la préparation d'une ratatouille cuite lentement pendant quelques heures. Voici une version originale de la servir.


Mettez dans des petits moules à tarte la ratatouille, découpez dans une pâte feuilletée des disques de la largeur des moules. Recouvrez la ratatouille de la pâte en rentrant bien celle-ci sur les bords. Faites cuire pendant 30mn à 180°. Retournez les tartes, disposez une rondelle de chèvre et mettez sur grill quelques minutes. Servez aussitôt.

10 août 2010

Faisselle aux fruits rouges

La générosité du jardin est sans limite, voilà donc une autre version pour les fraises et framboises (la confiture c'est un régal).


  • 2 petites faisselles
  • 10 fraises
  • 2 càs de confiture de framboise
  • 1/4 de càc d'Agar Agar

Coupez les fraises en petits morceaux, mélangez tous les ingrédients dans une casserole et faites chauffer. Quand ça bout, on arrête et on verse délicatement sur la faisselle que l'on aura préalablement bien tassée dans les verrines.
Au frais pendant quelques heures et c'est parfait.

Rochers coco choco encore !

Rien à rajouter, tout est