5 novembre 2009

Saucisson au chocolat


Bon passons aux choses sérieuses. Voilà quelques années, pour être honnête depuis 2006 date à laquelle j'ai démarré ce blog, que j'ai découvert que de talentueuses personnes avaient réalisées un saucisson au chocolat qui ressemblait fort au bon vieux Sauceback (comme on dit chez nous) de porc. Cela fait donc quelques années, que j'avais envie de réaliser cette recette. Il m'aura fallu 3 ans pour enfin la faire (va comprendre pourquoi !). Et bien oui, c'est tellement facile, rapide et 100% délicieux qu'on se demande pourquoi on en fait pas plus souvent.

Voici ma version, après avoir pisté chez Chocoholic quelques fondamentaux.

  • 250g de chocolat noir (65% cacao)
  • 10cl de crème fraîche épaisse
  • 100g de sucre glace
  • 1 jaune d'oeuf
  • 85g de fruits secs (mélange Leader Price avec raisins, papayes, bananes, ananas, noix de coco)
  • 50g de biscuits à la cuillère (ou 6 gros biscuits)
Faites fondre le chocolat au bain marie et rajoutez la crème.
Dans un bol, mélangez le jaune d'œuf avec le sucre glace.
Émiettez les biscuits grossièrement pour garder des petits morceaux d'environ 0,5cm (vous prenez pas la tête à mesurer!).
Cassez les fruits secs trop gros (genre rondelles de bananes).
Mélangez délicatement le chocolat/crème fondu avec la préparation sucre glace et jaune d'œuf. Ensuite délicatement sans écraser rajoutez les fruits secs et les biscuits pour que tout soit bien enrobé.
Formez un boudin que vous disposez sur une feuille de film transparent. Faites un nœud à une extrémité et roulez le tout en comprimant le boudin pour qu'il prenne une belle forme de saucisson (diamètre environ 4 à 5cm). Faites un nœud à l'autre extrémité et posez à plat dans le frigo pendant 2 heure.
Enlevez le film, enroulez et frottez avec du sucre glace pour donner l'aspect saucisson et coupez en tranches plus ou moins fines selon vos goûts. Absolument terrible.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Eh bien je ne connaissais pas du tout ce saucisson au chocolat... ça m'a l'air bien tentant en tout cas.
Merci Mae pour cette nouvelle découverte culinaire.

Bisous.

Marjorie.