23 juin 2008

Bouchée chocolat framboise

Les framboisiers sont généreux et pour leur montrer combien je leur en suis reconnaissante, j'ai fait un festival de bouchées avec un cœur au chocolat noir. C'est juste irrésistible pour ceux qui aiment le chocolat et les framboises (évidemment !).
En plus en 7 étapes fastoches. J'aurais pu appeler mon billet : les 7 péchés capitaux ou les 7 travaux d'Hercule ou encore Bouchées 007 ou bien Bienvenue chez les 7 ou alors 7 de table ! bon j'ai fait archi classique, m'en veuillez pas braves gens, disons que le jour où je chercherai cette recette, je serai bien contente d'avoir mis un titre qui soit explicite.



Pour une centaine de petites barquettes :

  • 200g de chocolat noir (85% de cacao)
  • 300g de sucre
  • 6 œufs
  • 100g de farine
  • 180g de beurre
  • 100 framboises (environ 500g)

1. Préchauffez le four T°200.
2. Faites fondre le chocolat avec le beurre (bain-marie, micro onde au choix).
3. Battez les œufs avec le sucre et la farine pour obtenir une pâte lisse.
4. Rajoutez le chocolat/beurre.
5. Disposez une framboise dans chaque moule.
6. A la poche à douille ou à la cuillère, mettre la préparation (pas à ras bord svp).
7. Au four 5mn. C'est prêt.

J'ai même fait la version dans un moule à gâteau (même proportion) et bien ça le fait aussi.
Un aperçu du champ de bouchées ? Et voilà :

Caviar d'aubergine

Simplicité, rapidité, efficacité et qualité !

ok, on dirait un slogan d'une agence de pub mais tout est dit. Toujours dans ma série, je cuisine en fonction de l'urgence, il était grand temps de s'occuper de deux malheureuses aubergines qui commençaient à donner tous les signes évidents de fatigue, voir de désespoir. Alors au boulot et hop, c'est parti pour un caviar d'aubergine.



  • 2 aubergines
  • 1 très grosse gousse d'ail fraîche
  • 1 petit oignon blanc
  • 1 càs d'huile d'olive
  • sel
  • poivre 5 baies
  • gros sel

Coupez les aubergines en deux, posez les dans un plat, côté peau. Parsemez la chair de gros sel (pas trop). Enfournez T°180 pendant 1h00.
Videz les aubergines pour ne gardez que la chair. Mixez la chair avec l'ail, l'oignon et un peu d'huile d'olive pour obtenir une pâte bien lisse. Rajoutez un peu d'huile d'olive en fouettant comme une mayonnaise au fur et à mesure. Terminez avec le sel et le poivre. Servez très frais avec du bon pain de préférence ou des gressins.

Vive l'apéro.

16 juin 2008

Charlotte à la framboise et son coulis

Mon éclairage est pourri, ma photo fait penser à Halloween (non, non, je n'ai pas égorgée la vieille voisine, ni son chat d'ailleurs), et pourtant cette charlotte est la meilleure que j'ai faite (c'est pas moi qui le dit ;-))



Pour cela, j'ai beaucoup de chance, certaines ont des fraises qui abondent, moi, mon jardin regorge de framboises. J'en récolte tous les jours environ 200 à 300g . Ce soir, c'est jack pot : 580g !!!! et c'est pas prêt de s'arrêter.

Donc pour une charlotte qui déchire, il vous faut ;

  • 300g de framboises
  • 1 pot de faisselle (gros svp)
  • 1 paquet de biscuit à la cuillère (achetez les marques bas de gamme plutôt que les marques du genre Brossard car ces biscuits sont trop friables et boivent trop vite le jus, ils ont une moins bonne tenue que les biscuits moins chers)
  • 2 càc de sucre
  • 20cl de jus d'orange

Faites égoutter la faisselle pendant au moins 1 heure. Lavez et laisser sécher vos framboises (garder les plus moches pour le coulis).
Trempez les biscuits dans le jus d'orange et coupez l'extrémité du boudoir d'environ 1.5cm pour qu'il puisse rentrer dans un moule à cake sans dépasser. Les disposer tout autour du moule face sucrée contre le moule. Une fois le contour terminé, utiliser les petits bouts coupés pour le fond. Vous ne perdrez rien.
Disposez d'une couche de faisselle et alternez avec les framboises (n'hésitez pas à charger). Encore une couche de faisselle, une de framboise et finissez par la faisselle qui doit un peu déborder du moule car une fois tassée elle fixera le tout.
Disposer par dessus les restes de biscuits à la cuillère.
Posez le plat de service que vous utiliserez pour présenter votre charlotte par dessus le moule en écrasant et en mettant du poids dessus. Au frigo quelques heures (toute une nuit + une journée pour celle-ci car je l'ai préparé la veille) et on démoule en retournant le plat.

Pendant ce temps là mixez les framboises, passez au chinois pour enlever les graines et rajoutez le sucre (1 càc en fonction de votre quantité de coulis). Servez la charlotte avec le coulis et des petites framboises fraîches.

Madre mia, c'est un vrai dessert de rêve. Bon, cette charlotte c'est une ode au soleil, alors maintenant, c'est quand il veut qu'il ramène sa fraise !! On l'attend.

15 juin 2008

Gratin de macaroni au curry de lieu

Plat du dimanche soir, du mardi soir ou du mercredi soir, c'est comme vous voulez. Nous on en mange souvent et c'est juste bon.
Le gratin supporte bien d'accueillir tout un tas de légumes, poissons ou viandes en tout genre, pourvu qu'on pense à lui donner suffisamment de liquide pour qu'il ne soit pas triste et sec.



  • 2 filets de lieu
  • 1 càs de ciboulette
  • 1 càc de poudre de Curry
  • 10cl de crème
  • 200g de macaroni
  • Colorant espagnol (facultatif).
  • 60g de gruyère

Faites cuire les pâtes comme indiqué en mettant dans l'eau de cuisson le colorant espagnol (pour ma part, c'est une poudre un peu pimentée qui donne une couleur jaune flashy aux pâtes). Pendant ce temps, faites cuire les filets de lieu avec un peu d'huile d'olive (pas trop longtemps, ils doivent rester un peu rose dedans). Hachez les à la fourchette grossièrement.
Dans la poêle rajoutez la crème, le curry et la ciboulette.
Mettez les macaronis dans un plat allant au four, mélangez délicatement avec la préparation au poisson.
Parsemez de gruyère râpé et au four sur position grill le temps que le fromage devienne croustillant à souhait.
Yes, j'adore ça.

Quiche St Albray aux asperges

J'adore les fromages, pour cela vive la France et ses multiples variétés. J'apprécie ceux qui sentent, ceux qui ne sentent rien mais qui une fois en bouche sont subtiles (comme le Beaufort par exemple), ou ceux sans manières comme les fromages de chèvre frais qui sont à tomber. J'en découvre encore. Dernièrement le St Albray, aucun caractère particulier, mais chaud dans une quiche, c'est nettement plus intéressant.



Allons-y pour la quiche :

  • 1 pâte feuilletée
  • 10 asperges vertes cuites
  • 1/2 St Albray
  • 4 oeufs
  • 200g de lardons
  • 10cl de crème

Préchauffez le four T°180.
Coupez les asperges en petits tronçons de 1.5cm.
Coupez le fromage en petits dés.
Faites suer vos lardons.
Battez les œufs avec la crème, salez et poivrez et rajoutez les lardons, le fromage et les asperges. Disposez la pâte dans le moule, piquez là et mettez la préparation.
Au four T°180 pendant 25mn c'est parfait.

Cette recette est évidemment la même s'il vous reste tout type de fromage. Je finis très souvent mes fromages un peu trop forts ou fatigués dans des quiches et c'est toujours nickel. Rien ne se perd, tout se transforme...

2 ou 3 trucs de femme , heu plutôt de flemme !

Juin étant aussi beau qu'un mois d'octobre, cela joue irrémédiablement sur le moral donc forcément sur l'envie de passer des moments en cuisine. Donc pour faire simple voici un petit panaché des dernières recettes (si on ose appeler cela ainsi). Rien de fulgurant mais des bons moments tout de même.

On démarre par le plateau TV des filles un soir de "j'ai pas envie du tout de cuisiner", et bien on fait au mieux avec les ingrédients du frigo. Verdict : "maman, t'es super". Bon, ok, je sais, c'est super facile mais là j'ai gagné vachement de points.



Deuxième exploit : la faisselle aux fruits rouges du jardin, s'il vous plaît !

Framboises, fraises et groseilles avec un peu de sucre et hop sur la faisselle. Succès encore à domicile 4-1. (ben oui, je sais cela s'appelle se prendre une raclée).




Pour le dernier exploit, des sushis (enfin une pâle imitation). Il me restait un concombre et du riz alors j'avais envie de faire des petits sushis. Pas dure, on enroule le riz humidifié avec le concombre et on trempe dans la sauce soja. Il manque le vinaigre japonais et le wasabi et le riz japonais mais en fermant très fort les yeux, on pourrait presque y être.


Quand je vous dis qu'en ce moment c'est la grosse flemme, tout cela le confirme.

5 juin 2008

Mini pains de sardine

Vu comme ça on imagine même pas que ce sont des petits pains à la sardine. Mais aucun doute, on avale une bouchée et hop, voyage iodé et effluves marines garanties.



Bon c'est simple, c'est fastoche et c'est pas cher.

  • 1 boite de sardine à l'huile(soit 3 grosses sardines)
  • 3 œufs
  • 1 càs de ciboulette
  • 150g de fromage frais (petit billy, St Moret, chavrou... bref celui que vous voulez)
  • sel/poivre

Enlevez l'arête principale de chaque sardine et la peau (du moins les écailles car parfois il en reste). Mixez les sardines avec les œufs, la ciboulette et le fromage frais, rajoutez du sel et du poivre. Badigeonnez d'huile d'olive les moules (ça c'est pour lutter contre ma paranoïa du démoulage foireux) et mettez la préparation dans vos moules en évitant d'en mettre à ras bord. Au four T°180 pendant 20/25mn. Servez et mangez aussitôt.
"Celui qui dit, c'est trop dur à cuisiner le poisson, j'lui fais manger la boite en fer ;-))"