6 mai 2008

Trilogie de thon : épisode 2 le chausson "thon brousse oseille"

Deuxième épisode de cette éprouvante trilogie de thon.
Du suspens, de l'aventure, des bandits masqués et de l'oseille plein le coffre ! Tout est dit.
Pour retrouver le premier épisode, c'est ici.


Episode 2 : le chausson thon - brousse - oseille
Dans le rôle du thon : Nicolas S.
Dans le rôle de la brousse : Carla SB
Dans le rôle de l'oseille : Christine Lagarde
Dans le rôle de la pâte brisée : Le palais de l'Elysée

Les seconds rôles:
un jaune d'œuf, sel et poivre.

"Nicolas était bien dans son Palais avec sa douce Carla. Christine veillait au grain sur les richesses du royaume. Pourtant dehors quelques petits perturbateurs commençaient à déranger cette douce torpeur. Les bruits furtifs devinrent de semaine en semaine des grondements de plus en plus audibles malgré les triples vitrages dont était pourvu le Palais. Qu'importe, restons sourds se dit Nicolas, nous faisons du bien aux gens qui le valent bien non ? Christine approuvait, elle savait mieux que personne faire plaisir aux braves gens et ne se souciait guère des autres.
Un jour pourtant, des brigands vinrent chahuter aux portes du Palais. Ils commencèrent à enlever les dorures extérieures, les pierres blanches et les ferronneries qui ornaient de façon si gracieuses le Palais. Devant tant de mesquineries, Nicolas ne pris pas la peine de punir. Ses punitions étaient réservées à des actes plus nobles. Il aurait du écouter Carla qui lui chantait à tue-tête : "aujourd'hui on a plus le droit, d'avoir faim ni d'avoir froid, effacez le chacun pour soi, quand je pense à toi, je pense à moi !" .

Il arriva ce qu'il devait arriver. Le Palais fut pris d'assaut par une foule immense de mécréants qui n'en voulait qu'à leur argent. Une seule solution, le camouflage. Nicolas, se précipita dans les entrailles du Palais, Christine s'était chargée de rassembler toute sa fortune pour qu'ils puissent dormir sereinement. Elle ferait bouclier avec son corps pour les défendre si besoin. Carla suivi son homme et souhaitait elle aussi le protéger (après tout c'était elle sa femme, marre de toutes les autres qui lui tournent autour!). Elle s'allongea sur lui et Christine toujours aussi efficace, rassembla les derniers trésors cachés du royaume et les déposa aux pieds des deux altesses. Elle ferma définitivement les portes blindées du Palais. La chaleur étouffante dans les sous-sols du Palais (180° tout de même) a eu raison d'eux. 30mn à peine après être confortablement installés dans leur niche fiscale, on les retrouva telles des momies, en parfaite position latérale. On distinguait bien Nicolas, Carla et tout l'argent du Royaume ! triste fin, triste sort pour un royaume...."


2 commentaires:

Cocotte a dit…

Salut Maé!! J'étais en vacances et je me rends compte que j'ai râté une foule de merveilleuses choses!!! Alors déja ce chausson là, terrible, et les macarons aussi...j'ai hâte de trouver l'épisode 1....

Cocotte a dit…

My God, j'avais pas lu la recette,juste reluqué les photos!! Mais Maé!! c'est de l'oseille hallucinogène non???!!!