29 avril 2008

Poêlée de carotte mélange des genres

Etant donné la liste des ingrédients dans cette recette, je n'ai pas vraiment trouvé d'autres formulations que "mélange des genres". En effet, prise d'une soudaine hystérie frénétique dans mon tiroir épices, condiments et trucs en tout genre (imaginez un peu la scène!), vas-y que je te sors tout un tas d'ingrédients.

Alors plutôt que de faire la version classique de la célèbre formulette d'élimination :
"Ams, tram, gram, pic et pic et colégram,
Bour et bour et ratatam, ams, tram, gram."

ou bien la version raccourcie :
"ploum, ploum, ce sera toi que je prendrais"

ou encore la version très personnelle :
"pique-nique douille, c'est toi l'andouille"

ou la version "trash"
"Une vache qui pisse dans un tonneau,
c'est rigolo mais c'est salaud"


et bien j'ai utilisé tous les ingrédients . C'est simple comme choix, vous trouvez pas ?



On récapitule donc : Ceci est un plat de légumes qui accompagnent ce que vous voulez mais qui est destiné à être engloutie par une horde de 4 personnes normalement constituées dont 2 mineurs.

  • 400g de carottes
  • 1 càs de graines de cumin
  • 2 poignées d'amandes entières
  • 10 gousses d'ail frais
  • 1 càs de sirop d'érable
  • un peu de beurre

Epluchez et découpez les carottes en petits bâtonnets. Les faire cuire dans de l'eau bouillante salée pendant 20mn avec les amandes entières. 5mn avant la fin de cuisson, rajoutez les gousses d'ail (en prenant soin d'enlever la peau).
Dans une poêle, faites chauffer un peu de beurre, jetez-y les carottes. Rajoutez le cumin et le sirop d'érable. Remuez bien sur feu vif et servez aussitôt.

Et bien le mélange de l'Orient (Cumin), de l'Amérique du Nord (sirop d'érable), de l'Asie Centrale (Amande et Ail), et de l'ancien Monde (pour comprendre allez ici) est un vrai succès. J'ai toujours cru dans le brassage des cultures, le métissage et le mélange des genres, alors cela ne fait que confirmer... Allez-y les yeux fermés.
Les filles ont adoré et en redemandent dans cette version !!! qui l'eut cru !

24 avril 2008

C'est pas du jeu !!

Cocotte, de Sans beurre et sans reproches, est une sacrée joueuse. Bon, moi j'aime bien Cocotte alors quand elle me lance un tag, je sais pas lui dire non.

Le jeu consiste à mettre le règlement et suivre les instructions (en voiture Simone )

Mettre le lien de la personne qui vous a tagué.
>> Chez Cocotte, c'est tout droit, puis à la Boulangerie de Madame Michu, tourner à droite. Continuer encore tout droit sur 100m. Au carrefour près de la Supérette, tourner à gauche. C'est le deuxième portail à droite (boite aux lettres rouge). Vous pouvez pas la rater.

Mettre le règlement sur votre blog.
>> J'suis en plein dedans ! un bon copié-collé vaut mieux que rien

Taguer 6 personnes à la fin de votre billet en mettant leur lien avertir directement sur leur blog les personnes taguées.
>> Alors les 5 autres étant au bistrot, à la cave, sous la couette ou au Macumba Club, reste plus que Cocotte. Mince alors, elle a pas de bol ! Encore tagguée. Pas de panique, j'ai une solution :

"La brigade d'enlèvement systématique des tags"

"Une entreprise, dont l'expérience est reconnue en la matière,
a été désignée pour procéder à l'enlèvement des tags. Elle travaille,
îlot par îlot, quartier par quartier avec des moyens renforcés.
L'objectif est de traiter tous les secteurs dans un délai d'un an et
de les maintenir propres

L'entreprise interviendra gratuitement, et suivant la nature du
marquage, et selon la qualité de la façade de l'immeuble en utilisant
le plus approprié des trois procédés suivant:
- l'hydrogommage, projection à base d'un mélange granulat et eau à
basse pression,
- l'hydrochimique et lavage à haute pression, nettoyage par complexe
chimique et eau à haute pression (c'est la technique traditionnelle du
traitement des tags),
- le recouvrement par peinture."


>> Extrait du site de la mairie de chez moi !!!! et oui, tu vois, on peut toujours trouver une solution. Moi je prends l'option hydrogommage (ça doit être top)

Répondre à ces questions :


1. Quel aliment (produit) n’aimez-vous pas du tout ?
>> Le gras

2. Nommez 3 de vos aliments-produits favoris ?
>> La couenne, les frites, la margarine

3. Votre recette favorite ?
>> la salade verte nature

4. Votre boisson de prédilection ?
>> Le jus de Houblon bien frais

5. Le plat que vous rêvez de réaliser, mais que vous n'avez toujours pas réalisé ?
>> une salade composée. Trop peur de me planter dans les doses ! trop risqué !

6. Votre meilleur souvenir culinaire ?
>> La vinaigrette, un truc de fou ! j'ai pas encore essayé dans la salade mais ça devrait plus tarder.

Aller, à vous de jouer:
celui ki veut y joue !!!!

23 avril 2008

Poulet aux fleurs de romarin

"les excuses, c'est fait pour s'en servir"

Je voulais commencer par cette phrase du jour entendue à la caisse d'un supermarché !! si, si pour de vrai. J'ai adoré.

J'en profite pour dire que le rythme est assez cool en cuisine en ce moment. Pas trop le temps et pas de belles inspirations mais je sens que cela me revient, donc je reviens avec une recette toute en simplicité et en saveur du Sud.
Pour moi, le romarin, c'est synonyme de garrigue derrière la maison familiale. Il y a quelques temps, une jeune pousse prise dans le Sud, chouchoutée dans le Nord et aujourd'hui un magnifique romarin qui pète la forme et donne des fleurs à tout va.



Pour 6 personnes :
  • 6 hauts de cuisse de poulet
  • 1 boite de champignons de Paris
  • 1 oignon
  • 20cl de crème épaisse
  • 3 branches de romarin (en fleurs ;-))
  • sel/poivre

Emincez l'oignon. Enlevez la peau des hauts de cuisse de poulet. Lavez les branches de romarin et ôtez délicatement les fleurs. Réservez en quelques unes pour la déco.
Dans une sauteuse, faites revenir l'oignon avec un peu d'huile. Rajoutez le poulet. Réduisez le feu et rajoutez la crème et une branche de Romarin + une poignée de fleurs.
Faites cuire à feu doux pendant 30mn.
Servez avec du riz nature et parsemez les fleurs fraîches sur le poulet, juste pour faire joli.
Pas dur, j'vous l'avais dit !!!!






13 avril 2008

Rochers coco choco

Après quelques jours d'absence pour cause de planning chargé, j'en profite pour remercier mille fois tous ceux qui m'ont laissé un petit mot suite au billet macaron.
Je voulais partager avec vous la recette sucrée la plus facile du monde, inratable (j'insiste), pas de problème de blancs fermes, de croutage ;-)), de dosage précis et de poche à douille. Bref, la bouchée sucrée trop sympa.


La version solitaire :


La version Rochers et compagnie :



Pour 24 petits rochers :

  • 125g de noix de coco râpé
  • 100g de chocolat noir à 70%
  • 125g de sucre glace
  • 2 blancs d'œufs
Mélangez la noix de coco et le sucre glace. Incorporez les blancs (non battus) peu à peu pour obtenir une pâte malléable.
Préchauffez le four T°180.
Faites fondre le chocolat au bain marie et pendant ce temps là, formez des petits tas que vous disposez sur une plaque beurré ou une feuille en silicone. Au four 10mn environ (surveillez pour que les rochers se colorent légèrement).
Versez une cuillère à café de chocolat encore chaud sur les rochers chauds et laisser refroidir.

J'ai tout simplement adoré le moment où comme dans la pub la plus gourmande que j'ai jamais vu, le chocolat enrobe délicatement le rocher. C'est juste impossible de résister à la tentation....