30 mars 2008

Macarons au chocolat


1 an
que je voulais faire des macarons
6 mois que je collecte dans mon dossier "macaron" toutes les recettes pour me dire que c'est possible.
15 jours que je me prépare psychologiquement.
1 semaine que j'ai officiellement décidé d'en faire grâce à Marion et ses précieux conseils et encouragements chaleureux.
3 jours que j'ai acheté les derniers ingrédients et ustensiles qui me paraissent incontournables (typiquement la poche à douille).
2 heures en cuisine samedi 29 mars car j'ai sauté le pas. Ça y est, j'ai fait les premiers macarons de ma vie et je confirme, ce ne sera pas les derniers.

Spéciales dédicaces à
Un très grand merci à Marion qui m'a accompagné dans la période de doute et rassuré sur tout un tas de détails qui me paraissaient insurmontables. Pour toi, cette photo de saison ; macaron et tulipe. Je garde un super souvenir de nos échanges un samedi matin en train de macaroner chacune dans sa cuisine, moi la débutante et toi avec tes astuces de celles qui en a vu d'autres.


Merci aussi pour ce magnifique site de la bouche pleine , c'est là que j'ai trouvé la recette qui m'a paru la plus claire, simple, accessible, bref, qui m'a permis aussi d'y aller. J'ai adoré les étapes photos, c'est rassurant de voir que ce que l'on prépare ressemble à la photo donc tout va bien, pas de stress, pas de panique (heu, enfin presque pas).


Merci à tous ceux qui ont mis des pages sur les macarons . Voici donc la liste des liens que j'ai le plus consultés, je ne peux que vous conseiller d'aller voir
ici, ici, ici, ici, ici et puis ici(merveille des merveilles !).



Pour être très précise et surtout pour bien me rappeler de ce que j'ai fait, voici la liste des ingrédients pour une vingtaine de macarons :

  • 3 blancs d'œufs
  • 125 g d'amandes en poudre
  • 220 g de sucre glace
  • 30 g de sucre en poudre
  • 1 càs de cacao en poudre
  • un pincée de sel et quelques gouttes de jus de citron

Pour la ganache, la recette est ici mais mes ingrédients sont là :
  • 75g de chocolat noir à 70%
  • 15cl de crème liquide entière
  • 10g de beurre

Et maintenant, l'aventure et les péripéties :

- Mixage : je n'ai pas fait durer cette étape assez longtemps. Mes macarons ont un petit côté granuleux. La prochaine fois je prendrais plus de temps pour cela. Mais après tout, comme dit Marion, on s'en fout !!

- Blancs en neige : ma légendaire expérience en pâtisserie fait que j'ai toujours de fortes craintes dès lors qu'il faut monter des blancs en neige (généralement, le mot ferme est un concept). Ce jour là, l'ange de la patoche était avec moi, oeufs fermes au top, Yes ! première victoire.

- Cacao : damned, j'ai pas pesé, mesuré, vérifié quand mettre le cacao, alors, pifomètre, j'ouvre la boite pendant que mes blancs sont montés (imaginez le stress total, j'observais mes œufs en me disant ça va tomber, ça va tomber..), j'ouvre la boite, j'enfourne une cuillère à soupe et hop, sur les blancs. Je reprends mon super batteur et un petit coup pour bien mélanger. Confiance, confiance, tout cela va se tenir. Et bien oui, ça tient. Deuxième victoire... ouf.

- Macaroner : mélanger les poudres et les blancs m'a semblé le moment le plus délicat. Je me suis arrêtée totalement au feeling avec une pâte pas vraiment lisse mais plus plutôt épaisse. Je mélangerais un peu plus longtemps la prochaine fois.

- Poche à douille : acheté la veille, j'ai donc découvert cet instrument magique. Pour ne pas me laisser déborder par les deux côtés obscurs de cet instrument diabolique, j'ai fermé l'ouverture avec une bonne pince après l'avoir remplie. J'ai donc pu me concentrer sur ma plaque au lieu de penser à vérifier que la préparation ne s'étalait pas sur ma main. Dans le lot des embouts que j'ai acheté, évidemment, aucun qui ne va pour une pâte macaron (soit trop fin, soit cranté), bilan j'ai viré l'embout (si, si !) et je suis arrivée à faire des tas à peu près corrects. Ouf, je l'ai échappé belle.

- Colorant : après coup, j'ai lu que pour arriver à donner une belle couleur marron, beaucoup utilise les colorants. J'en avais acheté mais je ne les ai pas utilisé . Le cacao a suffit à donner une couleur chocolat qui me satisfait tout à fait.

- Croutage : 4 heures.

- Cuisson : grand moment ! 145° pendant 17mn. J'ai jamais autant regardé mon four de ma vie. Le truc incroyable c'est que j'ai enfourné mes trois plaques de macarons en même temps et que tout a cuit sans aucun problème. Mon four est à chaleur tournante avec une grande capacité. C'est sans doute grâce à ça. Marion après coup m'a quand même averti que cet exercice était périlleux. Je suis passé à deux doigts de l'erreur monumentale mais yep, les macarons cuisent, montent, collerettent même ! c'est beau la cuisine.

- Démoulage : comme d'habitude mon énorme défaut ne jamais attendre assez. L'eau sous la plaque du léche-frite c'est l'idéal, l'eau vaporisé sur le plan de travail, c'est moins bien. En fait, la prochaine fois, je cuirais 20mn et je patienterais vraiment quelques minutes. Malgré tout, ils se sont décollés avec une gentille spatule.

- Suite et fin : J'ai mis la ganache alors qu'ils commençaient à tiédir (sinon, elle fond !! ) et au frigo dans une boite hermétique jusqu'à dimanche. Verdict familial : c'est trop bon !
Dire qu'il n'y en a déjà presque plus. Comment faire ? Vite, liste de course, acheter de la poudre d'amandes...... Argh !!! j'aime trop ça.

et puis voilà encore quelques photos !

13 commentaires:

Anonyme a dit…

alors là copine..t'assures!!!je veux bien te croire qd tu dis que c'est trop bon!!par contre je ne me sens pas assez experte pour me lancer dans une telle expérience!!..quelle belle réussite!

Miechambo a dit…

Super ! Bravo !
Je suis sous le charme, vraiment.......et en plus tu me rassures. J'ai vécu intensément tes heures de macaronnage et tu m'as vraiment donné envie de réessayer et pourquoi pas peut-être les réussir aussi !
Je garde précieusement ton billet et je te tiens au courant.
Les photos sont magnifiques aussi. Tu peux être très fière de toi.
Michèle

mae a dit…

Copine, j'suis sûre que tu peux, vu les sablés et les cookies que tu ramènes à la maison, c'est sûr, tu pourras y arriver. J'te prête ma poche à douille si tu veux !!!!

Michèle, n'hésite pas si je peux te rassurer comme j'ai été rassurée, cela sera avec un grand plaisir, sauf que je n'ai qu'une unique expérience en macaron mais je compte bien me refaire la main très vite. A bientôt

Gracianne a dit…

C'est beau la cuisine :)

Avec le conseils de marion encore plus.

Majolie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Majolie a dit…

Je te félicite Maé !
tu es trop forte, tu as vu, tu réussis même des desserts maintenant.

;-)

Waouu, la vache ! ils ont l'air bien beaux et bien bons..., je n'en ai jamais fait pour ma part mais ça donne envie (en plus au chocolat...).

BiZ.

Sha a dit…

Tu as bien fait de te lancer !
Demain je vais prendre des photos chez Les Soeurs Macarons

mae a dit…

Je guette les photos chez toi Charline...j'en salive d'avance.

disonmangequoi a dit…

bravo ! ils sont magnifiques !

Soho (chocoholic) a dit…

Je n'aurai qu'un mot : bravo :))

Heureuse de t'accueillir parmi les macarons-addicts... il faut dire qu'accueillie par Marion ça aide ;)
Mais tu les as très bienn réussis, encore bravo !

marion - il en faut peu pour ... a dit…

prise par la fève de seva je n'avais pas vu ta belle réussite !!!!! Ils sont extra !!!!!
Je garde aussi un très bon souvenir de ces conseils/du débrieffing minute par minute de cette séance macaron en quasi simultanéité :)
ca y est, on est foutues, moi c'est la mangue qui m'a aidée à franchir mes craintes :)
Des bises !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Bon, j'arrive un peu tard, mais bravo ! Le mérite te revient entièrement. Bienvenue au club :-)

Cocotte a dit…

mazette!!!Bravo!! une vraie réussite ces premiers macarons!! je déserte un peu le net en ce moment (désolée!!) et j'ai râté le plus beau!!encore BRAVO!!